Room Showdown
Rejoignez-nous sur
Meilleurs posteurs
Wally (1446)
1446 Messages - 19%
Lionyx (1358)
1358 Messages - 18%
Staxi (825)
825 Messages - 11%
Panur (681)
681 Messages - 9%
SiTuM (679)
679 Messages - 9%
WcJay (637)
637 Messages - 8%
Kugen (559)
559 Messages - 7%
Breyn (473)
473 Messages - 6%
470 Messages - 6%
Lucix (460)
460 Messages - 6%
Partenaires

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Profil de Lionyx
Administrateur
Administrateur
Messages : 1358
Date d'inscription : 09/11/2015
Âge : 19
Localisation : Toulouse

[Fanfic] L'Île de Frontalia

le Mar 12 Jan - 2:39
L'Île de Frontalia

Chapitre 0 - Prologue & Présentation:
L'histoire que je m'apprête à vous conter se passe dans une région spéciale, l'Île de Frontalia.


Afin que vous puissiez situer les nombreux lieux inventés lors de cette histoire, voici deux cartes que vous pourrez consulter lorsqu'un nom de lieu que vous ne connaissez pas apparaîtra:


- Carte de l'Île de Frontalia, avec ses pays.
- Carte de l'Île de Frontalia, avec ses villes et ses routes.

Lorsque de nouveaux personnages apparaîtront (définitivement dans l'histoire, pas juste lorsqu'ils seront évoqués), ils seront sous une balise spoiler les présentant, afin de pouvoir tout de suite se familiariser avec l'aventure en cours. Bonne lecture !







L'histoire de l'Île de Frontalia








L'Île de Frontalia, bien éloignée des îles plus connues telles que Kanto, Johto, Hoenn, Sinnoh, Unys et Kalos, était réputée depuis bien longtemps pour être un havre de paix. En effet, Elsa, la reine de Frontalia, aussi appelée "Reine de Lumière" pour ses bienfaits, s'efforçait de maintenir la paix dans son royaume, et personne n'osait l'en empêcher, parce qu'elle était également la huitième championne de la Ligue Frontalia, soit la Dresseuse la plus puissante de toute l'Île principale (la Ligue Pokémon se trouvant à Néoland sur une des deux petites îles situées à l'Est, avec le Conseil 4 et son Maître). Le royaume de Frontalia était en effet composé de cette "Île principale" et des îles plus petites de Néoland et de Hyallot.
Tout cela était très prometteur: en effet, Artie de Volucité et Lem d'Illumis, des champions des plus grandes villes d'Unys et de Kalos, s'étaient accordés sur le fait que Frontalia était un royaume purement paradisiaque, et le commerce entre ces trois régions était très florissant.

Cependant, un événement vint perturber ces années de paix. Un mouvement indépendantiste chercha à scinder le royaume en deux partie, et une guerre d'une intense violence commença. La partie de l'Ouest, Scindatre, avec comme capitale Sainte-Scindatre, se sépara donc de l'entité précédemment appelée "l'Île principale", devenant ainsi le Joziland avec comme capitale Joziville. Durant cette terrible guerre, Elsa fut démise de ses fonctions de reine, et ne fut reconnue comme membre ni du Joziland, dirigé par Tonio, ni de Scindatre, dirigé par la soeur de Tonio, Jess. Ainsi, la ville de Frontalia (ancienne capitale du Royaume de Frontalia) devint la Cité Indépendante de Frontalia, n'appartenant à aucun des deux pays nouvellement créés.

Un mouvement criminel né avant la guerre, la Team Rocher, s'empara à ce moment du sud de Scindatre; du moins c'en était la version officielle. Officieusement, Jess, la chef de file de Scindatre, avait demandé de l'aide à Z, leader de la Team Rocher, pour gagner la guerre. En échange, la Team Rocher reçut une région qu'elle administra et eut ainsi son pays, le premier appartenant à une organisation criminelle.

Le plus étonnant était que le Maître et le Conseil 4 n'étaient à aucun moment intervenus au cours de cette guerre. Ainsi, si Frontalia était divisée en quatre pays (Scindatre, Joziland, Cité Indépendante de Frontalia, Région de la Team Rocher), la Ligue Frontalia demeura cependant répartie dans ces quatre pays. Il y aurait ainsi 3 Champions dans le Joziland, 3 Champions dans Scindatre, 1 Champion dans la Cité de Frontalia et 1 Champion dans la région de la Team Rocher. Le Conseil 4 et le Maître, quant à eux, restèrent situés à Néoland, qui appartenait dans la théorie au Joziland puisque situé sur son territoire.

Au vu de ces tragiques événements, Unys et Kalos cessèrent toute activité commerciale avec tous ces nouveaux pays, et étant donné qu'ils venaient de se faire la guerre, ils se détestaient tous les uns les autres: le Joziland n'allait faire de commerce ni avec Scindatre, ni avec Frontalia, ni avec la Team Rocher; Frontalia était détestée de tous et par conséquent laissée de côté; le seul commerce existant sur l'Île était donc un peu d'échanges entre la Team Rocher et Scindatre.

Frontalia était recluse dans sa propre cité, à la frontière entre les trois autres pays. Cette cité se voulait successeur des valeurs du précédent royaume, mais sans l'aide du Conseil 4, rien n'était faisable. Étant donné qu'un poste de Champion était disponible dans cette cité, Elsa le prit et mena donc ce qu'il restait du royaume Frontalien.

Chez la Team Rocher, on assistait évidemment à une dictature sans pareil. Z et ses lieutenants occupaient tous les postes politiques possible, et tous les habitants de cette région furent enrôlés de force dans la Team Rocher. Les membres de cette organisation commettaient des attentats régulièrement dans le Joziland, afin de montrer que "la guerre n'était pas terminée", mais personne n'en savait trop sur cette organisation et ils ne subissaient donc pas souvent de représailles. Disposant également d'un poste de Champion, il fut prit par Z.

Scindatre était beaucoup moins autoritaire, mais on ne s'approchait pas non plus de la démocratie. En effet, Jess concentrait à elle seule tous les pouvoirs politique du pays avec son mari Henrio. Il y avait beaucoup de répression, car beaucoup de gens étaient toujours attachés à Frontalia; ces gens finissaient malheureusement en prison s'ils avaient le malheur d'exprimer leur avis. Trois postes de Champion étaient offerts à Scindatre, et ils furent pris par Jess, Henrio et Svetlana, une peintre renommée à Hainrto. Svetlana était pour la réunification de l'Île, mais avait su taire ses opinions pour conserver un bon poste à Scindatre.

Enfin, le Joziland était beaucoup plus pacifique. Dirigé par Tonio, spécialiste du type Dragon et frère de Jess, le Joziland autorisait beaucoup de choses à ses habitants. Mais il était également souvent frappé des attentats meurtriers de la Team Rocher. Étant donné que la Ligue Frontalia à Néoland ne répondait pas aux appels de secours de Tonio, ce-dernier décida de trouver quelqu'un apte à réunir les huit badges pour contacter le Maître en face-à-face; ainsi de nombreux appels à Dresseur furent lancés, mais en vain. La plupart ne parvenaient pas à vaincre beaucoup de Champions, et ceux qui y parvenaient se cassaient littéralement les dents lorsqu'il s'agissait d'affronter Z. Également autorisé à disposer de trois Champions sur son territoire, le Joziland eut comme Champions Tonio, Estela et Alfred, des dresseurs déjà réputés avant la guerre.



C'est sur cette longue explication de contexte que se termine le prologue de l'Île de Frontalia, à bientôt donc pour le Chapitre 1 et le vrai début de l'histoire...

Chapitres parus:
Chapitre 0: Prologue & Présentation
Chapitre 1: L'Attentat
Chapitre 2: Le Départ
Chapitre 3: C'est toi que je choisis !
Chapitre 4: Katrina
Chapitre 5: Zongcity
Chapitre 6: Karl vs Estela
Chapitre 7: Spectrovol
Chapitre 8: Princesse Katrina


Cliquez pour avoir accès à un tableau récapitulatif de tous les personnages si jamais vous vous perdez !! (tableau à jour du Chapitre Cool


Dernière édition par Lionyx le Jeu 3 Mar - 1:42, édité 2 fois
avatar
Profil de Lionyx
Administrateur
Administrateur
Messages : 1358
Date d'inscription : 09/11/2015
Âge : 19
Localisation : Toulouse

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

le Mar 12 Jan - 2:42
Chapitre 1 - L'attentat




Chapitre 1 - L'Attentat:
Notre histoire commence à Bourg Tilleul. Cette ville du Nord-Est du Joziland, aussi appelée "Ville Départ" en raison de son unique liaison avec la Route 1, était considérée comme l'une des seules villes "pacifiques" du Joziland étant donné le faible taux de criminalité qui y régnait. C'était également l'une des rares villes de toute l'Île à abriter des établissements scolaires. En ce mois d'Août torride, les nombreux arbres de Bourg Tilleul étaient très utiles lorsqu'il s'agissait de provoquer du vent et de rafraîchir ses habitants. Mais il y avait un habitant que cette chaleur ne dérangeait pas. Karl avait en effet une passion trépidante pour les Pokémon de type Feu, et, avec son Funécire, ils avaient pris l'habitude de résister aux grandes chaleurs.



Karl V. Mondston, Dresseur en quête de succès

Âgé de 17 ans, Karl est un brillant élève amateur de Pokémon de type Feu, comme le reste de sa famille. Bien qu'il ne possède qu'un Funécire, il n'en est pas moins redoutable au combat de Pokémon... du moins, lorsqu'il se maîtrise. En effet, Karl manque cruellement de confiance en lui-même, et c'est ce qui lui fait parfois défaut. Karl a une petite soeur de 9 ans, Dawn, avec qui il vit chez ses parents, des Topdresseurs assez renommés à Bourg Tilleul.

Karl venait de sortir de chez lui après avoir prévenu ses parents. Il était 17h, et il était temps qu'il aille chercher Dawn, sa petite soeur, à l'Académie Junior de Bourg Tilleul. Dawn n'était pas très douée en matière de Pokémon, et ses parents l'avaient ainsi inscrite à des cours de rattrapage pendant l'été. C'était vraiment dommage pour Karl, parce qu'il avait envisagé de relever le défi de la Ligue Frontalia, mais ses parents étaient très affaiblis à cause de la précédente guerre et il devait par conséquent s'occuper d'eux en plus de sa petite soeur, ce qui ne lui laissait guère le temps d'attraper de nouveaux Pokémon ou d'entraîner son Funécire.

Mais Karl était heureux ainsi. Il pouvait prouver à sa famille qu'il était quelqu'un d'important, et le poids de ces responsabilités qui pesait sur ses épaules l'aidait à prendre confiance en lui. Et puis, allait-il reprocher à ses parents de s'être battu pour la paix, et à sa soeur de vouloir s'améliorer ? Non, décidément, il pensait que c'était la meilleure façon pour lui aussi de s'améliorer, en attendant le "bon moment".

Karl passa devant l'enseigne du Centre Pokémon. Son regard s'arrêta sur l'affiche qui était placardée sur tous les Centres Pokémon de la région, cette fameuse affiche verte qui annonçait que "Celui qui réussira à vaincre les 8 Champions de la Ligue Frontalia recevra un prix exceptionnel de 500 000 Poké Dollars décerné par Tonio de Joziville !".

-Un jour, peut-être, ce sera moi... pensa Karl.

Il se remit en route, pensant à ce qu'il pourrait faire s'il parvenait à garder son calme en toute circonstance et à entraîner son Funécire au maximum de sa puissance. Karl sortit de sa poche sa Pierre Nuit, qu'il tint fermement dans sa main. Cette Pierre Nuit, Funécire en aurait besoin pour évoluer en Lugulabre. Mais avant cela, il devait évoluer en Mélancolux, et cela demandait énormément d'expérience, ce qui n'était pas facilement réalisable à Bourg Tilleul en raison du faible nombre de Dresseurs compétents de Bourg Tilleul.

Sortant de ses pensées, Karl leva la tête et s'aperçut qu'il était juste devant l'Académie Junior, d'où sa soeur sortit et lui sauta au cou.



Dawn K. Mondston, Jeune débutante

Du haut de ses 9 ans, Dawn est la dernière de la famille Mondston, tant en âge qu'en compétence en matière de Pokémon. Son premier Pokémon est, comme pour le reste de sa famille, de type Feu. Ainsi, Dawn a noué des liens très fort avec son Chamallot, liens qui compensent leur faible pourcentage de victoire en combat de Pokémon. Désireuse de toujours bien faire, Dawn semble posséder des pouvoirs spéciaux et réussit à lire dans les pensées des Pokémon qui lui font confiance, comme le Funécire de Karl, le Braségali de ses parents ou son propre Chamallot.

-Karl ! s'écria Dawn en sautant au cou de son frère, j'avais tellement hâte que la journée se finisse !
-Je suis heureux de te revoir, moi aussi. Ta journée s'est bien passé ? répondit Karl en reposant sa soeur à terre.
-Non... Le prof a voulu qu'on passe à la pratique, alors on a combattu par poule de 4 et... j'ai perdu mes trois combats.
-Allons, ce n'est pas grave, la rassura Karl. Tu sais, c'est normal pour un Dresseur de subir des défaites ! Tu dois juste redoubler d'efforts.
-Mais je n'y arrive pas, se lamenta Dawn. Chaque fois que j'essaie, c'est Chamallot que je fais souffrir !
-Ce n'est qu'une question de temps. Moi à ton âge, je n'avais même pas de Pokémon.
-Mais toi, tu réussis, maintenant tu es si puissant avec ton Funéc...

Dawn n'eut pas le temps de finir sa phrase. Elle fut interrompue par un gigantesque bruit d'explosion, suivi d'une sirène d'alarme, et la voix de l'Agent Jenny retentit dans toute la ville:  

-Alerte à tous les citoyens de Bourg Tilleul ! Un attentat à la bombe vient d'être commis par la Team Rocher, dans le secteur de l'Avenue d'Éternara ! Surtout, ne vous approchez pas de cette avenue, les forces de polices font leur nécessaire pour arriver ici aussi vite que possible. Je répète, ne vous approchez surtout pas de l'avenue d'Éternara !

Dawn et Karl restèrent bouche bée. L'Avenue d'Éternara était là où ils habitaient avec leurs parents ! Alors que Dawn, stupéfaite, était paralysée par l'effroi, Karl lui ordonna de retourner à l'Académie jusqu'à ce que la police ait sécurisé les lieux.

-Et toi, q... que vas-tu faire ? demanda timidement Dawn
-Je vais aller voir si nos parents vont bien, et aider les policiers. Ce que la Team Rocher a commis est inadmissible !
-Mais c'est dangereux ! Karl, reste ici, la police a dit de ne pas s'appr...
-Je sais ce que je dois faire, la coupa Karl. Mais je ne pourrai jamais prétendre au titre de Maître Pokémon si je ne contribue pas aux affaires importantes comme celles-ci.
-Maître Pokémon ? répondit Dawn, effarée. Tu veux rire ? L'actuel Maître n'a pas bougé pendant les deux ans de guerre dont nous venons de sortir il y a six mois, et tellement peu de gens ont pu l'affronter que presque personne ne le connaît !
-C'est une autre histoire, Dawn. Reste à l'Académie, veux-tu ?

Sur ces mots, Karl partit en courant le plus vite qu'il pouvait en direction de l'Avenue d'Éternara. Ce quartier était le plus riche de tout Bourg Tilleul, par conséquent la Team Rocher avait pu avoir des centaines de raisons d'attaquer là-bas. Mais ce qui était explicable n'était jamais justifiable.
Arrivé au niveau de l'Avenue d'Éternara, Karl ralentit et se cacha derrière un mur en ruines. Il reprit son souffle.

La poussière empêchait de voir très loin, mais il ne fallait pas être Champion d'Arène pour se rendre compte du fait que les dégâts avaient été très lourds. Peut-être même y avait-il eu des morts. Karl ne préféra pas y penser, et se concentra sur les voix qu'il pouvait entendre à quelques mètres de l'autre côté du mur:

-Excellente, c'te p'tite bombe. Le chef s'ra content, p'tron ! Votre idée d'mettre des roches d'Grolem d'dans était géniale.
-Notre bombe a eu l'effet escompté, répondit celui qui venait de se faire appeler "p'tron", et nous avons pu rapidement nous précipiter sur les lieux. Bilan ?
-Excellent aussi, répondit un autre Sbire de la Team Rocher. La quasi-totalité des maisons a été soufflée. Presque tous les habitants de cette avenue sont morts - à ces mots, Karl fut pris de sueurs- et nous avons eu notre objectif.
-C'que nous cherchons s'trouverait dans la maison des Mondston, au 10, continua le premier Sbire, provoquant une forte nausée chez Karl. Mais nous d'vons faire vite, les flics vont pas tarder à rappliquer.

Les deux Sbires et leur chef s'éloignèrent donc en direction de la maison des Mondston. Karl ne pouvait quant à lui pas bouger.
Dans la maison familiale des Mondston, gisait le corps sans vie de Daniela, la mère de Dawn et Karl. À côté, il y avait Yann Mondston, son mari, placé sous de nombreux décombres, et son Braségali, à l'air libre, qui tentait d'aider son Dresseur à se dégager.

-Braségali ! Enfuis-toi ! s'écria Yann en voyant entrer les trois hommes de la Team Rocher.

Karl, en entendant que son père était encore en vie, s'approcha de la maison.

-Allons, Yann... Tu étais plus combatif, fut-il un temps, répondit le chef des deux autres sbires
-Cette voix... Je te reconnais ! Tu es le Lieutenant Arès de la Team Rocher, que j'ai vaincu à Am'Zhour ! Pourquoi as-tu fais ça ?!
-Oh, et bien, une simple histoire de vengeance, répondit le dénommé Arès. Mais il y a également autre chose qui m'intéresse.  
-Braségali, enfuis-toi vite ! N'essaie pas de me délivrer, c'est trop tard, mais pour toi il est encore temps de sauver ta vie ! hurla Yann  
-Braséééééé, braséééééééé, BRASÉGALIIIIIIIIIII, hurla Braségali dans un effort herculéen mais vain pour tenter de soulever les décombres sous lesquels était enfoui son Dresseur.  
-Ce que tu en fais, du bruit, l'interrompit Arès. Vous deux, dit-il en s'adressant à ses Sbires, occupez-vous de trouver la médaille. Quant à toi, Yann, je vais en finir une bonne fois pour toutes avec toi... Grolem, utilise Éboulement !  



Arès Rocher, Lieutenant de la Team Rocher

Meurtrier de renommée mondiale, le Lieutenant de la Team Rocher et frère de Z n'hésite jamais à tuer pour arriver à ses fins. Réputé pour être un lieutenant d'une extrême violence, il est dit que seul son frère peut le calmer lorsqu'il se met dans ses grandes colères. Spécialiste du Type Sol, "l'homme sans âme" part très souvent accomplir ses tâches lui-même, et partout où il passe, son nom n'est jamais oublié.

Yann et Braségali furent enfouis sous l'Éboulement de Grolem, ce qui, combiné aux débris de la maison en ruines, les tua sur le coup. Karl, assistant impuissant à cette scène, se mit à hurler de toutes ses forces, ce qui attira l'attention d'Arès:

-Hmm ? Un témoin ? Qui que tu sois, tu n'es pas des miens, alors je vais t'éliminer sur le champ...
-COMMENT AS-TU OSÉ FAIRE CELA À MA FAMILLE ?, hurla Karl en lançant sa Poké Ball. FUNÉCIRE, LANCE FEU FOLLET !  

Grolem évita habilement l'attaque. D'un simple regard glaçant, Arès ordonna à son Pokémon:

-Grolem, Séisme.

À ce moment, Karl sut qu'il était venu, pour lui aussi, le temps de mourir. Quel imbécile ! Il allait entraîner son Funécire dans sa chute.

Mais Grolem fut interrompu dans son action par des sirènes de police. Les Sbires revinrent vers Arès, une boîte à la main:

-C'est bon, on l'a patron ! On peut décamper maintenant !, dit l'un d'entre eux
-Tu as une chance inouïe, gamin, lança Arès à Karl. Ne te mets plus jamais en travers de mon chemin. La prochaine fois, il n'y aura personne pour m'empêcher de te faire passer l'arme à gauche. Libégon, si tu veux bien...  

Et tandis que Arès s'envola sur son Libégon, suivit des deux Sbires accrochés tous les deux à un Nosferapti, Karl s'écroula à genoux et hurla de tout son corps. Son Funécire semblait hurler avec lui. Pourquoi cela s'était-il passé ?! Pourquoi ses parents avaient-ils été assassinés de la sorte pour récupérer une simple boîte ?! Qu'avait-elle de spécial, cette fichue médaille ??? POURQUOI ?!

Karl fut soudain atteint par un mal de tête inouï. Il s'écroula à terre, bien vivant mais inconscient. Funécire poussa un long cri de détresse, grâce auquel les forces de police surent instantanément où elles devaient se rendre.




Sprites des dresseurs pris ici: pokecharms.com/trainer-card-maker/ Sprites des Pokémon pris sur Poképédia


Dernière édition par lionyx le Mar 12 Jan - 2:53, édité 1 fois
avatar
Profil de Lionyx
Administrateur
Administrateur
Messages : 1358
Date d'inscription : 09/11/2015
Âge : 19
Localisation : Toulouse

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

le Mar 12 Jan - 2:44
Chapitre 2: Le Départ







Chapitre 2 - Le Départ:
Lorsque Karl Mondston reprit connaissance, il était fermement bloqué sous la couette de ce qui semblait être un lit. Après avoir récupéré peu à peu ses esprits, il réalisa qu'il se trouvait dans une chambre d'hôpital, et vit que ce qui le bloquait sous la couette étaient des êtres humains assis à ses pieds. Il reconnut instantanément sa soeur Dawn, en pleurs, son Funécire qui avait l'air inquiet, et il devina enfin une autre silhouette à ses côtés, qui lui adressa la parole:
-Bonjour, Karl. Je me présente, je suis l'inspecteur de police Victor.
Dawn, en sanglots, sauta au cou de son frère avant même qu'il n'ait pu répondre quoi que ce soit et s'écria:
-Karl ! Oh Karl, tu es en vie ! Tu as dormi trois jours entiers, j'ai cru que j'allais te perdre toi aussi !
-Si cela ne te dérange pas, reprit Victor, j'aimerais te poser quelques questions au sujet de l'attentat auquel tu as assisté. Tu es le seul témoin sur lequel nous pouvons compter, continua-t-il, j'ai le regret de t'annoncer que la totalité des habitants de l'Avenue d'Éternara est décédée sur le coup de l'explosion ou de ses suites.
-Alors, pensa le nouvel orphelin, c'est réellement arrivé... N... Nos parents sont...
Les pleurs de Dawn redoublèrent d'intensité, et son grand frère compris au geste du policier qu'il ne s'agissait pas d'un sujet à évoquer.
-J'aimerais que tu me racontes ce qui s'est passé, demanda Victor.
-Je... Je suis arrivé après l'explosion. Je crois qu'ils étaient trois hommes... L'un parlait en mâchant ses mots... Un autre était le chef de cette opération, et... impossible de me remémorer une quelconque information à propos du dernier.
-Très bien, marmonna l'inspecteur en griffonnant dans son carnet, auraient-il à tout hasard mentionné des noms ?
-Attendez que je me souvienne... Les deux Sbires n'ont pas été désignés par un quelconque prénom mais...
Karl réfléchit. Il avait beau se souvenir à la perfection de chaque trait du visage sombre d'Arès, il ne parvenait pas à se souvenir de son prénom:
-Je... Je ne crois pas avoir non plus entendu le prénom du chef, baffouilla-t-il.
-Arès ! s'écria Dawn
Son frère et le policier la regardèrent d'un air ébahi. Comment avait-elle pu savoir cela, alors que seul Karl s'était rendu sur les lieux ? Comprenant leur étonnement, elle leur expliqua:
-C'est Funécire qui me l'a dit, déclara Dawn. Il se souvient du nom.
-Étrange... Tu parles avec les Pokémon ? demanda Victor. Arès est en effet un des hauts dignitaires de la Team Rocher, mais je me demande d'où tu as vraiment pu sortir ce nom...
-Vous pouvez la croire, l'interrompit Karl. Elle arrive étrangement à lire dans les pensées des Pokémon qui lui accordent leur confiance et lui ouvrent leur coeur et leur esprit. Funécire était avec moi sur les lieux, et je peux vous assurer qu'il lui voue une confiance aveugle.
-Fuuuuu ! s'écria Funécire en guise d'approbation.
Plutôt étonné, Victor continua de noter cela dans son carnet, en soulignant nettement le nom d'Arès pour marquer une possible erreur.
-Peux-tu m'en dire plus sur ce qu'il s'est passé, si tu en as à me dire ? redemanda l'inspecteur.
Karl fouilla dans sa mémoire;
-Je me souviens qu'ils cherchaient quelque chose... Une boîte, avec une médaille dedans. Elle avait été remise à nos parents par Tonio pour avoir défendu le Joziland pendant la guerre. Notre père nous avait toujours interdit de nous approcher de cette médaille, mais la Team Rocher semble avoir découvert pourquoi...
Karl décrivit ensuite la façon dont son père avait été achevé par Arès avant d'être lui-même menacé par le Lieutenant de la Team Rocher. Il employa un vocabulaire doux, pour ne pas brusquer sa petite soeur. Victor continua de prendre quelques notes dans son calepin puis, après avoir présenté ses condoléances aux deux rejetons Mondston, les laissa seuls dans la chambre d'hôpital pour rejoindre le QG de la police.

Le jeune Dresseur se leva de son lit. Pouvant marcher sans souci, il fit les cent pas dans la chambre, silencieusement, tandis que sa petite soeur et son Pokémon le regardaient, immobiles.
-Ma décision est prise, déclara Karl sur un ton confiant. Je vais réunir les 8 Badges de Frontalia, et j'anéantirai pour toujours la Team Rocher.
-Karl, c'est de la folie, le coupa Dawn. Tu n'as qu'un Pokémon, et tu n'es jamais sorti de Bourg Tilleul depuis qu'on y a emménagé.
-Je n'ai aucune intention de rester sans rien faire, comme le Maître de la Ligue actuel à cause de qui ce genre d'événement arrive. Si ça se trouve, cette pourriture est elle-même membre de la Team Rocher, continua Karl. Mais j'ai réfléchi. L'un des badges est gardé par Z. Si je réussissais à le remporter, je pourrais gagner le respect de tous ses Sbires, et redonner espoir à ceux qui luttent contre lui. Un autre de ces badges est gardé par Elsa, jadis considérée comme la plus puissante Dresseuse du royaume. La vaincre serait assurément prouver ma puissance à la Team Rocher et ainsi les persuader d'arrêter leurs crimes.
-Alors, je viendrai avec toi, décida la jeune brune. Je ne combattrai pas pour les Badges, mais je ne peux pas te laisser faire ça seul.
À peine âgée de 9 ans, Dawn paraissait déjà incroyablement plus déterminée que son frère, qui pourtant avait l'air sûr de lui.
-Dawn... Si jamais il t'arrivait quelque chose, je m'en voudrais à mort, je ne pourrais pas le supporter, répondit Karl.
-L'Arène la plus proche de Bourg Tilleul est l'Arène de Zongcity. Ce n'est pas très loin d'ici. Laisse-moi au moins faire le chemin avec toi, supplia Dawn
-Je sens bien que je n'arriverai pas à te convaincre de rester ici. Mais je veux pouvoir être en mesure de te protéger en cas de danger. Tu es tout ce qu'il me reste, Dawn. Promets-moi une chose. Si je perds à mon premier essai à l'Arène de Zongcity, tu rentreras à Bourg Tilleul.
-Mais comme tu vas remporter ce Badge haut la main, je vais pouvoir rester avec toi ! rigola la jeune débutante
Karl sourit à sa soeur, et se tourna vers la porte:
-Bien, je ne pense pas que nous ayons besoin de quoi que ce soit de particulier, et dans tous les cas nous ne pouvons plus rien récupérer. Nous partirons quand tu seras prête, annonça le jeune homme après avoir fait rentrer Funécire dans sa Poké Ball.
Dawn fit comprendre à son frère que le moment était venu et, équipée de son sac d'école et lui de son sac de Dresseur, ils quittèrent l'hôpital.

En sortant, Karl pensait à plein de choses. Il savait d'abord, qu'il devrait capturer de nouveaux Pokémon afin de ne pas surmener Funécire. Il devrait aussi entraîner Funécire et les nouveaux Pokémon, sous peine de ne jamais pouvoir relever le défi de l'Arène de Zongcity, dont il ne savait pas grand chose, à vrai dire. La tête perdue dans ses pensées, il n'entendit pas l'avertissement de sa soeur et se cogna dans une femme de taille adulte, et confus, il ne sut pas quoi dire:
-Houla ! s'écria la femme, ça va, je ne t'ai pas fait mal ? Désolée, j'étais perdue dans mes pensées...
-Non, non, tout va bien, répondit Karl, moi non plus je ne regardais pas où j'allais...
-Ce n'est pas grave, tu as l'air d'aller bien et je n'ai rien non plus. Dîtes-moi, sauriez-vous où je peux trouver la Route 1 ? Je dois me rendre à Zongcity mais je n'ai aucune idée d'où se trouve la sortie de cette ville...
-C'est rigolo, répondit Dawn, nous allons aussi à Zongcity ! On sait où se trouve la route 1, alors on pourrait faire un bout de chemin ensemble si ça ne vous gêne pas !
Karl et la fille se regardèrent, et d'un regard, acceptèrent la proposition de Dawn. Ils se mirent en marche vers la Route 1 et firent plus ample connaissance:
-Je suis Alpha, se présenta la jeune femme. Enchantée de faire votre connaissance, et heureuse d'avoir eu la chance de tomber sur vous.



Alpha, Penseuse inconnue

Alpha est une jeune femme rencontrée par la fratrie Mondston par pur hasard, qui accepte de se rendre avec eux jusqu'à Zongcity. Elle est très souvent en train de penser à des choses qu'elle seule sait, et semble avoir un faible pour les Pokémon de type Psy. Elle sait beaucoup de choses à propos de la Ligue Frontalia, et semble disposée à les partager avec Karl.

-Moi, c'est Karl, et voici ma petite soeur Dawn, répondit-il. Nous voyageons jusqu'à Zongcity parce que je veux remporter le Badge de l'Arène locale.
-Tiens, c'est étrange, souligna Alpha, il se trouve que la Championne de Zongcity est justement ma petite soeur, à qui j'allais rendre visite ! Je suis venue ici après ces histoires d'attentats, et maintenant j'aimerais aller rendre visite à Estela.
-Quelle coïncidence ! s'écria Dawn. Mais, si c'est ta soeur, comment se fait-il que tu ne saches pas comment aller la voir ? La route 1 est pourtant le seul moyen d'accès à Bourg Tilleul...
-Pas quand tu viens à dos de Pokémon, répondit Alpha. Je suis venue en Vol à dos de mon Rhinolove, depuis... une ville assez loin.
-C'est vraiment un coup de chance que nous nous soyons rencontrés maintenant, alors, dit Karl. Notre premier objectif est le village de Franté, à l'autre bout de la Route 1. Après ça, la Route 2 nous conduira à Zongcity et nous pourrons rencontrer ta soeur la Championne. Dis-moi, si je peux te demander ça... Quel genre de Pokémon est-ce qu'elle utilise ?
-Inutile d'être timide, rétorqua Alpha, c'est normal que tu me poses ce genre de question ! Je ne te détaillerai pas son équipe, mais elle est, comme moi, très débrouillarde avec les Pokémon de type Psy.
-C'est génial, ça ! s'écria la petite fille de 9 ans. Grâce au type Feu de ton Funécire, tu pars avec un gros avantage sur Estela !
Karl et Alpha rirent d'un même ton, et Dawn se demanda ce qu'elle avait bien pu dire de si drôle.
-Tu as raison, Funécire est un avantage certain pour moi contre une équipe de type Psy. Mais grâce à son type Spectre, pas grâce à son type Feu. Tu aurais dû mieux étudier ta table des types !

Tandis que Dawn rouspétait, les trois héros franchirent la limite de la ville et pénétrèrent au sein de la Route 1, qui ne ressemblait pas à grand chose de plus qu'à une petite clairière. Elle s'étendait cependant sur quelques kilomètres, si bien qu'elle avait beau être dénudée de tout arbre, on ne parvenait pas à distinguer la silhouette du village de Franté. Les seules choses que pouvaient observer Dawn, Karl et Alpha en découvrant cette route étaient quelques bosquets certainement truffés de Pokémon sauvages, et des Dresseurs ça et là qui se combattaient où s'entraînaient. Il y avait également la tête dépitée de certains courageux qui avaient tenter de relever le défi de la Ligue Frontalia mais étaient revenus de Zongcity bredouilles.
Alors, déterminés, les frère et soeur Mondston avancèrent en compagnie de leur nouvelle amie sur le chemin de Franté. Ils avançaient non seulement sur la Route 1, mais également vers leur destin et celui de toute l'Île de Frontalia.
avatar
Profil de Lionyx
Administrateur
Administrateur
Messages : 1358
Date d'inscription : 09/11/2015
Âge : 19
Localisation : Toulouse

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

le Mar 12 Jan - 2:46
Chapitre 3: C'est toi que je choisis !



Chapitre 3 - C'est toi que je choisis !:
Faisant leurs premiers pas sur la Route 1, Karl, Dawn et Alpha n'eurent aucun mal à trouver le chemin qu'ils devaient emprunter, car un unique sentier tout droit continuait sur toute l'étendue de la route, bordé de hautes herbes et de quelques terrains sableux où s'entraînaient certains Dresseurs.
Énormément de Pokémon se promenaient dans ce chemin, Karl reconnut ainsi des Chenipan, pourchassés par des Roucool, qui étaient eux-mêmes pourchassés par des Abo. Il aurait aimé tous les capturer, mais il n'avait qu'une Poké Ball et devrait bien réfléchir au futur partenaire qui l'accompagnerait. Soudain, un cri aigu s'échappa de derrière l'aîné Mondston, qui se retourna et vit Alpha, tétanisée tandis que Dawn riait. En effet, un Chenipan était monté sur la tête de la kinésiste afin d'échapper aux Roucool.
-C'est horrible, je haaaaaaaaaaaaaais les insectes, que quelqu'un m'aide ! hurla Alpha
-Hihi, normal pour une fan du type Psy, plaisanta Dawn
-Je m'en occupe, ne t'en fais pas, la rassura Karl.
Ce dernier ordonna à son Funécire d'utiliser son attaque Flammèche, et le Chenipan ne demanda pas son reste avant de s'enfuir, laissant Alpha se remettre de ses émotions:
-Je ne supporte pas les Pokémon de type Insecte... C'est ma plus grande frayeur, je perds tous mes moyens face à eux...
-Allons, tu n'as rien à craindre en notre compagnie, lui sourit Karl. Dawn et moi-même possédons tous les deux des Pokémon de type Feu, alors les Insectes ne feront rien d'autre que rentrer chez eux carbonisés s'ils s'approchent !

Une fois cette frayeur passée, le Groupe se remit en route et Karl s'arrêta près d'un bosquet d'herbe qui lui semblait assez prometteur:
-Bon, les filles, c'est décidé, je capturerai un Pokémon ici.

Simplement, Karl n'allait pas capturer le premier venu. Il attendait de rencontrer le "bon" Pokémon. Alors, Dawn et Alpha, restées en arrière, assistèrent à une myriade de Flammèche propulsant hors du bosquet une multitude de Chenipan, d'Aspicot, de Roucool, de Sapereau et de Zébibron.
-Il est doué pour son niveau ! remarqua Alpha
-Oui, il a toujours terminé dans les premiers de ses classes en matière de combat Pokémon ! le vanta sa petite soeur

Alors, le déluge de Flammèche se stoppa et les filles surent que Karl avaient trouvé le Pokémon qu'il recherchait. Debout, le Dresseur de Bourg Tilleul et son Funécire faisaient face à un Mustébouée serein, qui ne semblait qu'attendre qu'on l'attaque. Karl réfléchit bien. Son Funécire avait le désavantage au niveau du type, mais un Pokémon domestiqué était souvent plus fort qu'un Pokémon sauvage. Ce Mustébouée mâle semblait incroyablement fort. Il serait certainement un excellent atout, surtout contre le Grolem d'Arès qui était très faible face à l'eau.
-Funécire, il est à nous ! À l'attaque !!! ordonna Karl, très motivé

Funécire commença par lancer un Feu Follet sur Mustébouée, que ce dernier esquiva habilement d'un écart sur la droite. Funécire continua de lancer Feu Follet, mais Mustébouée semblait beaucoup trop rapide. Il venait en effet d'utiliser la capacité Hâte, qui lui conférait une Vitesse bien trop haute pour que Funécire ne puisse le rattraper. Son Dresseur devait étudier une autre stratégie, et Mustébouée se mit à virevolter à toute vitesse autour de Funécire après avoir effectué des Hâte supplémentaires. Alors que Karl demanda à son Pokémon d'utiliser Étonnement pour surprendre sa cible, Mustébouée lança un puissant Pistolet à O qui toucha Funécire de plein fouet. Le jeune Dresseur utilisa alors une autre attaque:
-Funécire, utilise Purédpois !
Il s'exécuta et un nuage toxique violet recouvrit bientôt les alentours de Funécire. Mustébouée fut atteint et s'arrêta en plein milieu de son élan, commençant à tousser. Funécire enchaîna avec une attaque Étonnement et Mustébouée ne put plus bouger pendant quelques secondes, le moment était venu. Karl lança sa toute première Poké Ball, qui enferma Mustébouée en son sein.

La Poké Ball bougea une fois. Une seconde fois. Dawn croisa les doigts. Une troisième fois. Puis, une lumière bleue scintilla en son centre. Karl avait capturé son premier Pokémon ! Il ramassa la Poké Ball et l'accrocha à sa ceinture, puis alla rejoindre sa soeur et son amie qui le félicitèrent:
-C'est génial, Karl ! Tu as réussi à capturer un Mustébouée ! s'écria Dawn
-Je suis impressionnée, le combat paraissait pourtant beaucoup plus dur que cela pour toi, mais tu sembles avoir le niveau suffisant pour battre des adversaires encore plus forts. À mon avis, tu disposes même de la force nécessaire pour vaincre ma soeur, dit Alpha.
-Je vous remercie ! Maintenant Mustébouée est un nouveau membre de notre équipe ! Je suis vraiment fier de ce que j'ai fait, et toi aussi, tu as excellemment bien travaillé, Funécire, répondit Karl en faisant rentrer son premier Pokémon dans sa Poké Ball.
-Belle capture ! s'écria un inconnu qui arrivait de derrière.

Le Groupe se retourna et fit face à un adolescent aux cheveux bleus et vêtu de noir des chaussures au col.
-Je me présente, je suis Ramzen. Je m'entraînais sur cette route quand j'ai vu une forte agitation à côté de ce buisson, et je suis arrivé à temps pour assister à ta capture. Encore bravo.
-Enchanté Ramzen, je suis Karl, et voici ma soeur Dawn ainsi qu'Alpha. Je suis heureux que ma capture t'ait plu, et j'ai cru comprendre que tu étais également un Dresseur. Cela tombe bien, parce que moi aussi, et je compte remporter les Badges de la Ligue Frontalia !
-Quelle coïncidence, répondit Ramzen, je suis également à la quête des Badges ! Combien en as-tu déjà ? Moi, j'ai les Badges de Zongcity et de Hainrto, et toi ?
-Hé bien... Mon voyage vient de commencer, et je n'en ai encore aucun... répondit timidement Karl
-C'est étrange ! Pourtant, vu ce que tu viens de faire, je suis persuadé que tu pourrais facilement remporter quelques Badges.
-Merci, je compte bien les avoir les 8 et devenir le Maître ! Que dirais-tu de te mesurer à moi, maintenant ?
-Inutile, répondit Ramzen. J'ai déjà deux Badges d'avance, et de plus tu possèdes un Pokémon blessé et un autre empoisonné, alors que mon équipe est en pleine forme malgré l'entraînement draconien que je lui fais subir. Le combat serait trop inégal, mais nous nous reverrons sûrement au cours de notre périple puisque nous avons le même objectif.
-Et vous feriez d'excellents challengers à la Ligue Pokémon, continua Alpha. Je suis sûr que deux Dresseurs motivés comme vous peuvent parvenir à vaincre le Maître et à rétablir la paix et le royaume de Frontalia...
-C'est ce que nous verrons quand j'serai Maître ! blagua Ramzen. Sur ce, la route du succès m'attend. Karl, la prochaine fois qu'on se voit, on se fritte, ok ? Là, je dois rejoindre ma soeur à Bourg Tilleul, je la vois rarement à cause de ses fonctions.

À ces mots, Ramzen repartit d'où il venait et le Groupe avança dans l'autre sens, c'est à dire vers Franté. Karl était heureux, parce qu'il venait de se faire un ami, et également parce qu'il avait rencontré un rival à qui se mesurer. Pour l'instant, ça ne faisait pas photo, Ramzen était plus fort. Cependant, le jeune Mondston se demandait quel genre de Pokémon pouvait bien posséder Ramzen.

Après avoir beaucoup cheminé et vaincu quelques Pokémon sauvages, le Groupe s'arrêta en fin d'après-midi à la fin de la Route 1:
-La ville de Franté est en vue ! avertit Dawn
-Exact, confirma Alpha, notre premier objectif est atteint. Je propose que nous passions la nuit dans ce village.

Les trois amis entrèrent alors dans le petit village de Franté. C'était une agglomération bien plus petite que Bourg Tilleul. Karl fit soigner ses Pokémon au Centre Pokémon, et se renseigna quant à l'Hôtel le plus proche.
-L'Hôtel le plus proche et le moins cher se trouve au nord de la ville, répondit l'infirmière Joëlle. En fait, il s'agit de l'Hôtel le plus cher de la ville en temps normal, mais c'est désormais le seul qui reste. De très nombreuses personnes nous arrivent de Bourg Tilleul après l'attentat qu'ils ont eu là-bas...
Leur renseignement en poche, Dawn, Karl et Alpha se dirigèrent vers l'Hôtel en question, et le garçon se chargea de dialoguer avec le réceptionniste:
-Bonjour, nous sommes trois et nous aimerions rester dans votre Hôtel pour la nuit, serait-ce possible ...?
-Cela va dépendre de vous, répondit le réceptionniste, il ne nous reste que deux chambres à 40 000 PokéDollars la nuit, alors c'est votre porte-monnaie qui va décider pour vous. Ah, et il n'y a que deux places maximum par chambre, donc si vous voulez rester tous les trois, ce sera 80 000 Poké Dollars.
-C'est impensable, s'écria Karl, et même si j'avais autant d'argent, je ne l'utiliserais pas pour...
-Je vais payer, l'interrompit Alpha en souriant et en posant une liasse de 80 000 Poké Dollars sur le comptoir.
Devant un frère et une soeur abasourdis, le réceptionniste confia à Alpha les clés des chambres 19 et 20.
-Quatrième étage, à droite, marmonna-t-il.

Les Mondston montèrent en suivant Alpha, et ils s'arrêtèrent devant leur porte:
-Il y a deux chambres pour trois, annonça Alpha. Deux devront dormir ensemble et l'autre aura une chambre pour lui seul.
-Karl n'a qu'à dormir avec toi ! répondit Dawn, un sourire étendu jusqu'aux oreilles.
-N'importe quoi ! coupa le concerné, laissons Alpha toute seule et nous dormirons ensemble !
-Pourquoi, interrogea Alpha ? Ca ne m'aurait pas gênée.
-Hé bien... Moi si ! répondit Karl pour cacher qu'il rougissait. Et d'abord, je dois protéger Dawn avant tout, alors je dormirai avec elle.
Dawn rit et entra dans sa chambre après avoir souhaité bonne nuit à Alpha. Celle-ci et Karl restèrent quelques secondes à se regarder devant leurs portes, puis se souhaitèrent également bonne nuit et entrèrent dans leurs chambres respectives.

Karl s'allongea aux côtés de Dawn, qui était déjà en pyjama. Il laissa Funécire et Mustébouée s'allonger au pied du lit, aux côtés de Chamallot que sa Dresseuse avait déjà installé.
-Alors, commença Dawn, on est amoureux ? C'est vrai qu'elle est jolie tout de même. Tu vas le lui dire quand ?
-Arrête tes bêtises, répondit sèchement son frère. On l'a rencontrée ce matin et on n'ira ensemble que jusqu'à Zongcity. Tu te fais des idées toute seule, c'est ton problème, mais ne m'y inclus pas !
-Oh, quel rabat-joie, soupira la jeune Dresseuse débutante. Mais tu sais que tu ne peux pas me mentir, je sais que tu éprouves quelque chose pour elle, tu aimerais bien qu'elle soit tienne !
-On voit que ton don de lecture des pensées ne fonctionne qu'avec les Pokémon. Sur ce, moi je vais dormir plutôt que d'écouter tes racontars. Bonne nuit.
Ils éteignirent la lumière et commencèrent à dormir.

Alpha, dans sa chambre, s'était déshabillée et était sous la douche. Alors que ses Pokémon -un Kaorine, un Cryptéro, un Alakazam et un Togekiss- dormaient, elle pensait à voix haute sous l'eau qui coulait sur elle:
-Finalement, ce garçon est peut-être vraiment doté d'un talent spécial... Je sens qu'il peut vraiment accomplir de grandes choses. Si sa détermination est aussi grande que celle dont il a fait preuve cette après-midi, il est tout à fait capable de vaincre la Ligue Frontalia. Et sa soeur est le meilleur soutien qu'il puisse avoir... Je ne sais pas combien de temps nous allons être amenés à voyager ensemble. Mais... J'aimerais que ça dure. Je n'ai pas souvent rencontré de personnes aussi pures que lui... qu'eux. L'avenir du Royaume est peut-être réellement entre leurs mains.
La mystérieuse Kinésiste sortit de la douche et passa un peignoir, puis s'assit sur son lit. Elle jeta, sur sa table de chevet, un oeil à la boîte qu'elle avait sorti de son sac. C'était une petite boîte, qu'elle prit et ouvrit. Elle en sortit une petite médaille, qu'elle tint fermement contre son coeur avant de s'endormir.

__________________________________________________________________________________________





Ramzen Sakh, Dresseur Ambitieux

Ramzen, 18 ans, est un Dresseur rencontré par Karl le premier jour de son périple, qu'il s'est choisi comme Rival. Bien qu'hautain et confiant de ses capacités, Ramzen n'en a pas moins dénié le talent dont était doté Karl, et le considère comme un adversaire probable à la quête des Badges de la Ligue Frontalia. Ramzen possède un Skelénox, mais ses autres Pokémon n'ont pas été vus par beaucoup de Dresseurs.
avatar
Profil de Lionyx
Administrateur
Administrateur
Messages : 1358
Date d'inscription : 09/11/2015
Âge : 19
Localisation : Toulouse

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

le Mar 12 Jan - 2:47
Chapitre 4: Katrina



Chapitre 4 - Katrina:
Alpha se réveilla aux aurores, en sueur. Quelque chose l'avait faite sortir de son sommeil, un bruit, des paroles, peut-être un rêve. Elle se leva de son lit, quitta son peignoir et enfila sa tenue. Elle entrouvrit les volets, et vit que le soleil n'était pas encore levé. Il devait être environ 5 heures du matin, pensa-t-elle. Cependant, elle ne trouvait pas d'explication au fait qu'elle ait été soudainement tirée de son sommeil. Il n'y avait rien dans la chambre de l'utilisatrice de type Psy, et elle ne voyait rien non plus dehors. Cela avait sûrement été l'oeuvre d'un mauvais rêve dont elle s'été réveillée. Alpha pensa qu'il était trop tard pour se rendormir, et descendit à la réception prendre son petit déjeuner. Elle s'assit seule à une table, derrière laquelle deux personnes encapuchonnées de leur tenue marron clair discutaient à voix basse. Grâce à ses facultés psychiques, Alpha parvint à écouter ce qu'ils disaient:
-...c'est donc pas un souci si elle est blessée, selon Toht, dit une des deux personnes.
-Ouais, fin si on peut éviter de trop la brusquer, c'est mieux, répondit l'autre.
-T'inquiète pas, l'important c'est qu'on l'ait en vie et qu'elle puisse travailler pour nous. Et selon nos sources, elle passera sur la Route 2 dans la journée.
-Ce s'ra facile. À deux contre une, sachant qu'elle est nulle avec les Pokémon, notre mission sera un franc succès.
-De plus, personne ne pourra nous en empêcher, j'ai cru voir que la plupart des personnes alentour étaient de Bourg Tilleul, et paraît-il que l'attentat d'Arès leur a retiré tout moral pour se battre.

La kinésiste était tellement abasourdie par ce qu'elle venait d'entendre qu'elle ne put plus se concentrer sur ceux que disaient les deux hommes mystérieux. Visiblement, ils comptaient exploiter une femme afin de les faire travailler pour eux. Parlaient-ils d'Alpha ? Non, certainement pas, elle savait se servir de ses Pokémon. Juste après cette réflexion, Alpha pensa à Dawn. La petite soeur de Karl était très médiocre en ce qui concernait les combats de Pokémon, elle l'avait prouvé en disant que le type Feu vainquait le type Psy. Mais pourquoi ces hommes en voudraient-ils à Dawn ? Réflexion faite, Alpha préféra éviter cette hypothèse. Ils parlaient certainement de quelqu'un d'autre, mais de qui ? Il faudrait protéger cette personne.

Karl et Dawn descendirent rejoindre Alpha quelques instants plus tard. Ils la saluèrent puis, remarquant son air inquiet, lui demandèrent ce qui n'allait pas:
-C'est... c'est personnel, répondit-elle. Tout va bien !
-Tu es sûre ? demanda Dawn, sceptique. Ce ne serait pas parce que Karl ne t'a pas fait sa déclaration, par hasard ?
-Mais tu vas te taire à la fin ! gronda l'aîné Mondston
-Aucun rapport, reprit Alpha qui s'aperçut que les deux hommes en marron clair ne se préoccupaient pas de Dawn et conclut qu'ils n'avaient pas parlé d'elle. Je souhaite juste que nous prenions la route après ces hommes-là.
-Pourquoi donc, demanda Dawn ? Ce sont des hommes de l'armée de cupidon ?
-Non, coupa Karl, ils sont de la Team Rocher. Les deux Sbires qui accompagnaient Arès à Bourg Tilleul avaient le même costume.
-Mais oui ! réalisa Alpha. Cela explique tout... Attends, comment sais-tu à quoi ressemble leur uniforme ?
-J'ai été vaincu par un de leurs chefs à Bourg Tilleul, expliqua Karl, et il était accompagné de deux Sbires mais... ce n'étaient pas ceux-là.
-Tu as affronté un chef de la Team Rocher ?! s'étonna la jolie kinésiste.

Karl raconta alors la façon dont il avait du faire face à Arès, et Alpha leur expliqua en retour ce qu'elle avait entendu sortir de la bouche des deux hommes en marron.
-Si je comprends bien, se lança Karl, ils comptent organiser un rapt sur la Route 2 dans la journée ? Il faut qu'on aide la personne en question, je ne veux pas laisser la Team Rocher commettre un seul crime supplémentaire ! s'écria-t-il
-Chut, pas si fort ! Ils vont nous entendre ! prévint Alpha
-Qui ? questionna Dawn. Ils sont déjà partis, déclara-t-elle en montrant du doigt les chaises vides.
-Pas une minute à perdre, déclara Karl. Nous devons nous mettre en route.

Ainsi, après s'être préparés et avoir rendu les clés au réceptionniste, les trois amis se mirent en route et quittèrent bientôt la petite bourgade de Franté pour pénétrer dans la Route 2. Cette route était différente de la première, puisqu'il y avait des arbres de partout qui rendait difficilement possible de voir à plus de dix mètres de loin:
-Où sont-ils donc passés, ceux-là ? se demanda Karl
-La vie dégagée par les arbres m'empêche de les localiser mentalement, mais j'ai une solution à ça, dit Alpha. Togekiss, Cryptéro, retrouvez les deux membres de la Team Rocher !
Alors que Karl et Dawn s'étonnaient des puissants Pokémon que possédait Alpha, ces derniers s'envolèrent dans l'espoir de trouver les deux Sbires.

Ces Sbires, justement, étaient eux-mêmes à la trace de quelqu'un. Le Nosferapti du premier Sbire revint vers lui, et les deux collègues comprirent que le Pokémon avait détecté la cible grâce à son puissant Ultrason. Ils coururent dans la direction indiquée, et arrivèrent rapidement en face d'une jeune fille blonde vêtue d'une robe verte.
-Katrina Pelzegger, l'interpella le second Sbire de la Team Rocher
-Oui, répondit l'intéressée, que me voulez-vous ? Et d'où me connaissez-vous ?
-Ca, ça ne te regarde pas, trancha le premier Sbire. Tu vas gentiment nous suivre sans faire d'histoire.
-Hors de question, cria Katrina.
-On va régler ça par un combat de Pokémon, coupa le premier Sbire en poussant le deuxième qui avait l'air excité par la situation. Nosferapti, à l'attaque !
-Je n'ai pas le choix... Pardon, dit la jeune blonde en envoyant une Poké Ball d'où surgit un Anchwatt. Anchwatt, Éclair !
Nosferapti évita habilement l'attaque et répliqua d'une Morsure qui envoya Anchwatt au tapis.
-Déjà ?! s'exclama le premier Sbire alors que Katrina rappelait son Pokémon, qui semblait être le seul qu'elle possédait. Si t'as rien d'mieux, tu vas être forcée de nous rejoindre !
Katrina tenta de courir dans l'autre sens, mais fut rattrapée par le second Sbire qui l'attrapa par les bras et la bloqua sur place en les lui coinçant dans le dos.
-AU SECOURS, À L'AIDE, À MOI ! hurla la jeune femme

Elle s'arrêta immédiatement après avoir reçu un phénoménal coup de poing dans la mâchoire qui la fit saigner de la part du Sbire Dresseur du Nosferapti. Il la bâillonna ensuite très fort à l'aide d'un torchon qu'il avait dans sa besace, et les deux Sbires se mirent en route en partant vers Zongcity.

Les cris de Katrina avait heureusement alerté Cryptéro et Togekiss, qui revinrent vers leur Dresseuse en lui indiquant le chemin à suivre. Karl, Dawn et Alpha avaient également entendu les cris de détresse de Katrina et se mirent en courant à suivre les deux Pokémon de l'experte du Type Psy.
-Plus un geste ! ordonna Karl aux deux Sbires de la Team Rocher lorsqu'il arriva derrière eux.
-Allons bon, dit le second Sbire en se retournant avec son acolyte, voici des gêneurs ?
-Relâchez-la, lança l'aîné des Mondston
-Et puis quoi, rit le premier homme en marron. Dis donc gamin, pour qui te prends-tu pour nous donner des ordres et nous parler sur ce ton ? Tes parents ne t'ont-ils jamais appris le respect ?
-Ne parlez pas de mes parents ! s'énerva Karl. Et relâchez cette fille !
-T'en fais pas, elle ira pas bien loin sans nous, continua le premier Sbire en mettant un fort coup de genou dans le mollet de Katrina, ce qui la fit s'écrouler par terre dans un râle inaudible.
-Vous êtes des monstres, rien de plus ! cria le Dresseur brun.
-Mais... c'est ce pour quoi nous existons. Nous faisons la démonstration de notre pouvoir, et nous l'étendons, reprit un membre de la Team Rocher
-Et si ça te dérange, nous réglerons ça par un combat Pokémon !

Les Sbires envoyèrent chacun un Pokémon, soit Nosferapti et Embrylex. Karl répliqua en envoyant Mustébouée, et Dawn saisit la Poké Ball de Chamallot.
-Laisse, lui souffla Alpha en parant son geste. Je m'en occupe. Kaorine, à toi !
Kaorine vint se placer à côté de Mustébouée en face de Nosferapti et d'Embrylex. Nosferapti fondit sur Mustébouée dans une puissante Cru-Aile que celui-ci reçut de plein fouet, le faisant valser. Alpha vola au secours de son ami en ordonnant à Kaorine d'utiliser Psyko. Nosferapti fut soulevé dans les airs afin de s'écraser au sol, et tomba K.O.. Embrylex utilisa Coup d'Boule sur Mustébouée, qui reçut un coup supplémentaire.
-Mustébouée, utilise Hâte ! cria Karl
Son Pokémon augmenta alors considérablement sa vitesse et évita le Jet-Pierres d'Embrylex. Le premier Sbire rappela Nosferapti et envoya Racaillou en remplacement. Les pierres jetées simultanément par les deux Pokémon de la Team Rocher étaient trop nombreuses pour être esquivées par Mustébouée, et Alpha ordonna à Kaorine d'utiliser Protection afin de diminuer les dégâts subis par son allié. Une fois derrière sa barrière, le Pokémon de Karl put en profiter pour lancer un puissant Pistolet À O sur Embrylex, qui le prit de plein fouet mais n'y succomba pas. Kaorine souleva Mustébouée afin de le mettre sur sa tête et s'abattit par terre d'un puissant Piétisol. Embrylex tomba alors K.O. et Racaillou était en très mauvais état. Mustébouée acheva le Racaillou d'un Pistolet À O supplémentaires, et les deux Sbires de la Team Rocher rappelèrent leur Pokémon évanouis:
-Impressionnant, remarqua le second, qui s'adressa à son collègue. Tes deux Pokémon sont peut-être K.O., mais j'en ai encore un après Embrylex. Profites-en pour t'enfuir avec la fille pendant que je les retiens.

Obéissant à son acolyte, le premier Sbire porta Katrina qui était toujours au sol, et courut en direction opposée.
-Je ne comptais t'utiliser qu'en cas extrême, mais c'est une urgence... Tyranocif, à l'attaque.

Un puissant Tyranocif s'éleva alors en face d'Alpha et Karl. Il lui fut donné l'ordre de lancer Éboulement et il le fit, occasionnant quelques dégâts à Kaorine et envoyant Mustébouée au tapis. Karl rappela ce dernier et envoya Funécire au combat. L'arrivée de Tyranocif sur le champ de bataille avait provoqué une Tempête de Sable, à laquelle lui ainsi que Kaorine étaient immunisés, mais Funécire fut forcé de plisser les yeux.
-Funécire, je compte sur toi ! Lance Feu Follet !
Le Pokémon s'exécuta et Tyranocif fut touché par la flamme qui le brûla. Kaorine enchaîna avec un Laser Glace qui blessa encore plus le Pokémon de la Team Rocher puisque le faisant passer du chaud au froid. Tyranocif répliqua d'une Machouille qui n'atteignit pas Funécire.
-Finissons-en ! s'écria Alpha. Kaorine, Ultralaser !
Kaorine rassembla alors toutes ses forces pour lancer un puissant rayon qui mit Tyranocif hors-combat. Son Dresseur, l'ayant rappelé, s'écria:
-Quoi ?! Comment avez-vous pu oser remettre en doute la suprématie de la Team Rocher ?! Vous le paierez, nous nous reverrons ! vociféra-t-il avant de prendre le large dans la même direction que son ami.

Karl, Dawn et Alpha se lancèrent à leurs trousses. Le Dresseur avait rappelé Funécire, mais Alpha avait laissé Kaorine à côté d'elle. Ils rattrapèrent rapidement le premier Sbire après avoir dépassé le deuxième, car celui-ci n'était pas physiquement bon et était handicapé par le poids de Katrina. En les entendant arriver, il accéléra le pas mais Alpha demanda à Kaorine d'utiliser Psyko pour lui prendre Katrina des bras, et la fit atterrir dans les bras de Karl.
-Maintenant, tu vas avoir ce que tu mérites pour l'avoir blessée, infâme crapule ! annonça Alpha. Kaorine, Ultralaser, encore une fois !
Le Sbire de la Team Rocher reçut l'Ultralaser de plein fouet et fut propulsé très loin par la puissance de l'onde de choc de l'attaque. L'autre Sbire, celui à l'Embrylex et au Tyranocif, courut dans le chemin inverse en voyant ce spectacle et s'enfuit vers Franté en criant de peur.

Karl posa la rescapée à terre, et la débâillonna, révélant sa bouche remplie de sang qu'elle lui cracha malgré elle au visage avant de s'étouffer. Dawn s'agenouilla près de Katrina, la fixant étrangement. Alpha quant à elle rappela Kaorine et envoya son Alakazam:
-Alakazam, cette jeune fille a besoin d'aide. Soigne-la avec ton Vibra Soin !
Alakazam obéit et la concernée vit rapidement disparaître ses douleurs à la mâchoire et à la jambe. Katrina se blottit alors contre Karl en pleurant et en répétant "merci" plusieurs dizaines de fois, avant de se calmer, de sécher ses larmes et de s'asseoir sur le sol.
-Qui es-tu ? demanda Dawn. Pourquoi ces abrutis de la Team Rocher te voulaient donc du mal ?
-Je m'appelle Katrina, répondit-elle. Je... Je ne sais pas ce qu'ils me voulaient... Je viens juste de la ville d'Ondès car j'ai entendu dire qu'il y avait du grabuge du côté de Bourg Tilleul... Et je les ai rencontré dans la forêt, je ne les connais pas mais eux me connaissent... Ils ont blessé mon Anchwatt et m'ont maltraitée...
-Maintenant, tu es hors de danger avec nous, la rassura Alpha en donnant un Rappel Max à Anchwatt.
-Veux-tu que nous t'accompagnons jusqu'à Bourg Tilleul ? proposa Karl. Nous en venons, et avec nous tu seras en sécurité.
-Non, je ne veux pas, déclina Katrina. Maintenant, ils savent que je vais là-bas. Je veux rester avec vous... Je n'ai pas de domicile depuis la guerre, et je ne fais qu'errer de ville en ville seule. Si je pouvais voyager avec vous...
-Bien sûr que tu peux ! lui promit Karl. Je suis Karl Mondston, et voici ma petite soeur Dawn ainsi que notre amie Alpha, grâce à qui tu es saine et sauve. Je voyage à travers l'Île de Frontalia afin de rassembler les Badges...
-C'est vrai ? balbutia Katrina ? Je suis pour ma part soigneuse de Pokémon... Je n'ai pas du tout un excellent niveau en combat, mais je possède des bases solides en médecine, alors je pourrai vous aider en cas de problème grave. Par contre, mes médicaments sont majoritairement extraits de la terre et ne fonctionnent donc pas sur les Pokémon Vol ou qui lévitent, c'est pourquoi je n'ai pas pu sauver Anchwatt...
-C'est très intéressant, conclut Alpha. La nuit va bientôt tomber, cette course-poursuite a duré plus longtemps que prévu. Nous n'en sommes même pas à la moitié de la route, et il est trop tard pour faire demi-tour et rejoindre Franté. Je propose que nous campions ici.

Karl, Dawn, Alpha et Katrina établirent ainsi un campement plusieurs mètres plus loin, à l'abri sous plusieurs arbres. Karl, Dawn et Katrina ne possédaient pas de tenue de rechange, mais Alpha possédait son peignoir:
-Si vous voulez bien vous retourner le temps que je me change...
La kinésiste aux cheveux bleus clairs se déshabilla une fois les trois autres retournés et se baissa pour tirer son peignoir de son sac. Il était coincé, et elle tira donc par conséquent dessus afin de l'extraire plus facilement. Malheureusement, la petite boîte que possédait Alpha sortit en même temps du sac et s'écrasa à côté. Elle s'ouvrit en tombant et la petite médaille roula avant de cesser sa course sur un petit "bling". Karl fut surpris par le bruit et se retourna vers Alpha alors que Dawn et Katrina qui discutaient n'y avaient pas prêté attention. L'aîné Mondston s'arrêta net dans son geste en voyant Alpha dénudée, qui mit un petit temps avant de se rendre compte de ce qu'il s'était passé. Elle avait une blessure au sein droit, qui ressemblait à celle d'un couteau ou d'une autre arme coupante. Le côté gauche de son ventre possédait aussi une trace de griffure assez conséquente, sûrement octroyée par un Pokémon. Rouge de honte, Alpha se cacha derrière son peignoir faute d'avoir eu assez de temps pour l'enfiler:
-Non mais tu es complètement fou ou quoi ?! Espèce de pervers ! C'est ça que tu appelles se retourner et ne pas regarder ?!
Dawn regarda la scène en rigolant tandis que Katrina se demanda sur quels drôles de Roucool elle était tombée.
-J-Je te ju-jure que je n'ai pas voulu te regarder, babutia Karl. J'ai entendu du bruit et je voulais voir si tout allait bien...
-Il s'inquiétait pour toi ! en rajouta Dawn

Karl se baissa pour ramasser ce qui était tombé, et Alpha en profita pour enfiler son peignoir.
-C-cette médaille... C'est celle de nos parents ! s'écria Karl
-Pardon ? s'étonna Alpha, à peine remise de sa colère
-C'est la même médaille que celle que nos parents ont reçue de Tonio, répéta Karl, ce que Dawn confirma d'un hochement de tête. Je ne l'ai vue qu'une seule fois, mais c'est elle, pas d'erreur !
-Je t'assure que tu te trompes, soutint la kinésiste. Cette médaille m'appartient...
-Nos parents se sont faits assassiner pour cette médaille, ainsi qu'une partie de notre ville ! Et elle se retrouve dans ton sac ! Maintenant, je comprends que tu aies voulu nous suivre et que tu te sois cognée "par hasard" contre moi ! Tu fais partie de la Team Rocher ! avança Karl
-Arrête ! le supplia Alpha les larmes aux yeux, je te jure que je ne mens pas !
-C'est pourtant bel et bien la même médaille que celle que possédait nos parents, dit Dawn d'un ton calme.
-Cessez, intervint Katrina. Si Alpha faisait réellement partie de la Team Rocher, pensez-vous qu'elle vous aurait aidé à me libérer, et qu'elle m'aurait soigné ensuite ?
-Je sais à quel point ces barbares sont fourbes, continua Karl. Cela peut très bien tout simplement être une ruse pour gagner notre confiance.
-Je te le promets, Karl ! Je ne suis pas de la Team Rocher, c'est tout le contraire !... Je vais t'expliquer de quoi il s'agit..., murmura Alpha
-Laisse-lui sa chance, dit calmement Katrina en attrapant le garçon Mondston par l'épaule.

Alpha prit la médaille des mains de Karl:
-Je te dois une explication, certes, commença-t-elle en s'essuyant les yeux. Cette médaille est décernée par Tonio, aux membres ayant servi le Joziland lors de la Guerre... J'ai été un membre actif de cette guerre, c'est ce qui explique les séquelles corporelles que tu as pu voir "malgré toi" sur mon corps... La blessure à la poitrine m'a été infligée par la Commandante Mars de la Team Rocher qui, après que je l'aie vaincu en combat loyal, a tenté de me poignarder pour en ressortir vainqueur... Heureusement, elle a raté son coup et ma soeur a pu venir à mon secours en faisant fuir Mars. Celle au ventre, c'est le Mangriff de Z lui-même qui me l'a infligée lorsque je l'ai affronté. Il était vraiment surpuissant, leur Leader... J'imagine que si tes parents ont reçu la même médaille, ils ont aussi du servir le Joziland en réalisant des exploits remarquables lors de la Guerre.
-Mon père a vaincu Arès le dernier jour de la guerre, confirma Karl. Quant à ma mère, elle avait servi de garde du corps à Tonio et avait permis qu'il unifie le Joziland et le mène à la victoire.
-J'ai vu ton air étonné lorsque j'ai envoyé Togekiss et Cryptéro à la recherche des Sbires, et tu as pu remarqué la puissance de Kaorine et le potentiel d'Alakazam. N'as-tu pas remarqué que ces Pokémon étaient un peu forts pour une simple voyageuse ? Ils ont fait la Guerre à mes côtés.
-Cela m'a l'air tout à fait cohérent, confirma Dawn.
-Je suis d'avis de te croire aussi, hésita Karl, mais seulement... Tu dis avoir grandement servi le Joziland, mais lorsqu'on t'a rencontrée, tu ne savais même pas par où se trouvait la Route 1, et tu disais être venue jusqu'à Bourg Tilleul en Vol mais tu n'as pas continué en Vol jusqu'à Zongcity, ce qui signifie que tu n'as jamais mis les pieds là-bas alors que c'est pourtant là que ta soeur vit, et en tant que Championne...
-J'imagine que je n'ai plus d'autre choix que te révéler mon secret... J'espère vraiment pouvoir vous faire confiance. Cela s'explique par le fait que je ne quitte que très peu mon domicile, sur ordre de mon supérieur... Très bien, vous deviez savoir. Je suis membre du Conseil 4.

À ces mots, Karl écarquilla les yeux alors que Dawn et Katrina prirent un air étonné.
-Le Maître de la Ligue ne nous donne que très peu l'autorisation de quitter le QG de la Ligue à Néoland, continua Alpha. Si ma soeur a obtenu un poste de Championne et pas moi alors que j'ai remporté plus de victoires, c'est parce que je suis déjà membre du Conseil 4. Seulement, le Conseil 4 doit strictement respecter les ordres du Maître, et nous avons ainsi reçu notre première semaine de "vacances" depuis la fin de la Guerre. J'en ai profité pour aller voir ma soeur, mais Zongcity est une ville que je n'ai jamais visitée de ma vie... Les autres membres du Conseil des 4 sont aussi partis sur l'Île Principale, et nous ne savons pas ce que fait le Maître pendant ce temps. Tout ce que je sais, c'est que d'ici cinq jours, nous devrons tous être rentrés au QG de la Ligue Frontalia. Si cela ne te suffit pas, voici ma carte Dresseur...
Alpha sortit alors de son sac une carte d'identité solide sur laquelle il était marqué "Alpha Starschön, Membre du Conseil des 4 de la Ligue Frontalia", avec une photo d'elle et de son équipe. Karl n'en crut pas ses yeux, et Alpha rangea sa carte.
Karl fondit en excuses qu'Alpha accepta avec le sourire.
-Alors, ce qu'on dit sur le fait que le Conseil 4 ait été inactif pendant la Guerre... c'est faux ? interrogea Karl. Car, même si leurs noms -hormis le tien- me sont inconnus, je crois savoir que le Conseil 4 et le Maître d'avant la guerre sont les mêmes qu'après... Seuls les Champions ont changé.
-C'est exact, confirma Alpha. Nous avons participé à notre façon à la Guerre, et c'est pour ça qu'aujourd'hui l'Île de Néoland appartient toujours au Joziland au lieu d'être indépendante ou reliée à la Cité de Frontalia.
-Mais, demanda Dawn, il est évident que le Maître aidé du Conseil 4 aurait pu anéantir la Team Rocher en un instant ! Pourquoi ne vous êtes-vous pas donnés à fond ?
-Je n'ai pas le droit de parler de ça, répondit sèchement Alpha en détournant le regard.
-Tu te rends compte que c'est de votre faute s'il y a encore des problèmes aujourd'hui...? la harponna Karl
-ASSEZ ! cria la membre du Conseil 4. Ne parle pas de ce que tu ignores ! Si c'est ma faute, tu n'as rien fait non plus pour éviter ça ! Quand tu seras Maître, on en reparlera, d'ici-là contente-toi d'essayer de gagner un seul Badge.

Sur ces mots, Alpha se retourna et se coucha pour dormir, en sanglotant discrètement de manière à ce que les autres ne puissent pas s'en rendre compte.
-Tu es content de toi ? râla Dawn. Excellent de mettre la mauvaise ambiance lorsqu'on doit être soudés... Je vais faire de même. Bonne nuit !
Et, joignant le geste à la parole, Dawn sombra rapidement dans un profond sommeil. Katrina regarda silencieusement Karl, puis se coucha à son tour.

Quant à lui, le rejeton Mondston leva la tête au ciel, en bougonnant dans sa tête. Il jeta un oeil vers Alpha et vit qu'elle tremblait, mais décida de la laisser dans son coin. Après tout, bien fait pour elle si ses paroles l'avaient blessée ! Si elle avait su faire son travail correctement, Karl serait encore en train de s'occuper de ses parents... Il n'y pensa plus et se coucha. Demain allait être une journée mouvementée.


____________________________________________________________________________




Katrina Pelzegger, Vierge Guérisseuse

Jeune adolescente de 15 ans, Katrina rejoint le Groupe après que celui-ci a défait un duo de la Team Rocher qui s'en prenait à elle. Très peu douée en matière de combat de Pokémon ainsi qu'en élevage, ses capacités intellectuelles compensent ses lacunes et pèsent en sa faveur dans la balance. Katrina ne se sépare jamais de son Anchwatt, et son harmonie avec la nature est telle qu'il lui est possible de dresser certains Pokémon sans même les affronter.
avatar
Profil de Lionyx
Administrateur
Administrateur
Messages : 1358
Date d'inscription : 09/11/2015
Âge : 19
Localisation : Toulouse

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

le Mar 12 Jan - 2:48
Chapitre 5: Zongcity

Chapitre 5 - Zongcity:
Le lendemain matin, Alpha était la première levée. Elle s'était un peu éloignée des autres, le temps de s'habiller et de méditer. Elle repensait aux durs mots qu'avait eus Karl à son encontre la veille. D'abord soupçonnée de faire partie de la Team Rocher, elle avait ensuite été accusée de faire partie des responsables de scission de l'Île en quatre régions. Elle qui s'était battue corps et âme contre la Team Rocher et les séparatistes de Scindatre, elle qui avait failli y laisser sa peau en se faisant poignarder par la Commandante Mars et en se faisant directement lacérer par le Pokémon du Leader lui-même.

Elle avait les larmes aux yeux et n'entendit pas l'aîné Mondston s'approcher d'elle. Il s'assit à ses côtés et lui murmurra:
-Alpha... Je suis désolé pour hier soir, je ne voulais pas dire ça... C'est sorti tout seul, les choses se passent tellement vite ces derniers temps...
Il tenta alors de la prendre dans ses bras pour la consoler, mais Alpha se leva et lui rétorqua sèchement:
-Tu ferais mieux d'aller réveiller Katrina et Dawn. Si on veut arriver à Zongcity dans la journée, on ferait mieux de se mettre en route dès maintenant.
Karl s'exécuta, ne se sentant pas de tenir tête à la Conseil 4. Bientôt, les quatre compagnons s'étaient mis en route, afin de terminer l'autre partie de la Route 2, cette forêt parsemée d'arbres. L'avantage, leur fit remarquer Katrina, c'est qu'il n'y avait pas beaucoup de Dresseurs et de Pokémon alentours, et qu'ils allaient aisément arriver au bout du chemin sans trop de difficultés. Ce qui n'arrangeait cependant par Karl: en effet, les Dresseurs et les Pokémon sauvages étaient ce dont il avait besoin pour s'entraîner. Même si Alpha et Ramzen pensaient qu'il avait le niveau pour relever le défi du premier Badge, lui-même n'était pas très confiant et ressentait la nécessité d'augmenter la puissance de ses Pokémon.

-Halte, tonna une voix froide, faisant se retourner les quatre amis.
Dawn, son frère, Alpha et Katrina firent face à un homme avec une veste marron, un pantalon et un chapeau de la même couleur. Il portait également l'insigne de la Team Rocher, un R noir coupé d'un Z bleu ciel, sur la poitrine.
-Que nous voulez-vous ? questionna Karl, êtes-vous de la Team Rocher ?
-Je suis Toht, l'un des quatre Commandants de la Team Rocher, répondit l'homme en marron.
-Encore vous ? Hier, ça n'a pas suffit à vos Sbires de se prendre une dérouillée par mon frère et Alpha ?! cria Dawn
-Doucement, ordonna Toht. Je viens pacifiquement. Mes hommes m'ont fait état de vos capacités hier soir, et, rajouta-t-il en tournant sa tête vers Alpha, je ne voudrais pas avoir à affronter un membre du -ô combien prestigieux- Conseil 4.
-Tu n'as rien à faire ici, Toht, dit Alpha. La Team Rocher a déjà sa région dans le Sud de Scindatre. Laissez-nous en paix.
-Je me fiche royalement du Joziland, railla le Commandant de la Team Rocher. Ce que je veux, c'est elle, annonça-t-il en montrant Katrina du doigt, qui se cacha derrière Karl.
-Pourquoi la voulez-vous autant ? demanda Dawn
-J'imagine que mes Sbires ne vous l'ont pas dit, ou alors vous avez dû les rosser un peu trop pour qu'ils puissent parler... Cette fille est une scientifique aux capacités certaines, preuves en sont les équations et projets que nous avons retrouvés dans sa demeure en ruine après la guerre. Grâce à notre réseau d'information, nous avons pu remonter jusqu'à elle et savoir qu'elle errait sans domicile depuis la Guerre...
-Il est HORS-DE-QUESTION que je me joigne à vous, horribles diables ! se fâcha Katrina
-Voyons, voyons, reconsidère cela. Je tiens déjà à m'excuser pour le mauvais -que dis-je, atroce !- traitement que t'ont fait subir mes hommes hier, et ils osèrent s'en vanter devant moi ! Mais pense aux opportunités que tu pourrais avoir en nous rejoignant. Avec tes connaissances, tu deviendrais rapidement Commandante, et tu n'aurais pas à dormir sous des ponts ou dans des grottes... Imagine, un bon lit, une salle de bain.
-Vous croyez sérieusement que je vais accepter le genre de proposition que peut faire une organisation qui tue des gens ? J'ai entendu parler de votre attentat à Bourg Tilleul ! répondit-elle
-Oh, soyons clair, je ne cautionne pas cela non plus, approuva Toht. Ce que Arès fabrique, ça concerne Arès, et il est -malheureusement- plus gradé que moi. La hiérarchie de la Team Rocher place le Leader au-dessus du Lieutenant, le Lieutenant au-dessus du Commandant, le Commandant au-dessus du Gestionnaire, et le Gestionnaire au-dessus du Sbire.
-Qu'est-ce qui me convainc que vous n'êtes pas la même crapule que ceux qui sont au-dessus de vous ?
-Oh, libre à toi d'y réfléchir, mais c'est ton talent majeur alors tu trouveras vite la bonne réponse, continua Toht. Je peux très bien imaginer que faire un choix entre une organisation réputée criminelle par ceux qui n'en partagent pas les mêmes idéaux, et un groupe -parmi lequel figure une Conseil 4- qui t'a sauvé, ne te posera pas grand problème. Cependant, ma proposition tient toujours. J'aimerais vraiment t'avoir au sein de ma division, ton avenir serait assuré...
-Assez, s'impatienta Alpha en attrapant une Poké Ball, hors de notre vue !
-Inutile d'user de la violence, concéda Toht. Quelle chance aurais-je de vaincre la femme qui a vaincu Mars et a poussé Maître Z dans ses derniers retranchements ? Cependant, ajouta-t-il en se retournant, réfléchis-y, Katrina Pelzegger.
Après ce long dialogue, Toht envoya son Noarfang et s'envola à son dos, vers le sud-est.
-J'ai l'impression qu'on n'a pas fini de rencontrer la Team Rocher, craignit Karl. Tu as de la chance, Katrina, car nous sommes là pour te protéger.
-Je voudrais pas être un poids à traîner, se plaignit la concernée.
-N'importe quoi ! s'indigna Alpha. Nous sommes tous des Dresseurs et devons nous entraider coûte que coûte.

Après une demi-heure de marche supplémentaire, le Groupe rentra dans la ville de Zongcity, immédiatement après être sorti de la forêt de la Route 2. Cette ville était très différente de Bourg Tilleul, et bien plus grande que la bourgade voisine de Franté. En effet, c'était le coeur de la région du nord du Joziland, puisque les Routes 2, 3, 4 et 5 y étaient reliées. Il y avait beaucoup de buildings et pas un seul bâtiment ne faisait moins de dix mètres. Alpha sortit une feuille de papier froissée, où était écrite l'adresse de la maison d'Estela. Ainsi, le Groupe arriva en suivant les panneaux, au 1 Rue de la Liberté. Alpha sonna, et une femme forte aux cheveux noirs corbeau lui ouvrit.

Les deux soeurs se prirent l'une l'autre dans leur bras, très heureuses de se retrouver:
-Je suis tellement contente de te retrouver, Alpha ! s'écria la Championne d'Arène, pleine de joie. Mais dis-moi, tu ne m'avais pas dit que tu viendrais accompagnée !
-Fruit du hasard, répondit la Conseil 4, voici Karl, et sa soeur Dawn, que j'ai rencontrés à Bourg Tilleul et qui m'ont indiqué le chemin. Quant à elle, c'est Katrina, nous l'avons sauvée des griffes de la Team Rocher qui tentait de l'enlever.
-Quelle horrible histoire ! s'écria Estela. Mais allons, allons, rentrez ! Chez moi, c'est chez vous. Les amis de ma soeur sont mes amis !

Tout le monde rentra chez Estela, et elle fut également mise au courant de la situation plus en détails:
-Mais au fait, s'aperçut Alpha, je ne t'ai pas dit quelque chose Estela... Karl est venu ici pour te défier, lui !
-Excellent, en conclut la Championne utilisatrice du type Psy. Hormis ce garçon aux cheveux bleus récemment, je ne perds presque aucun combat malgré l'importance du nombre de challengers venus de toute la région... C'est triste à dire, mais le niveau des Dresseurs de Pokémon dans le Joziland est extrêmement bas ces derniers temps... Nous ne survivrions pas à une seconde guerre.
À ce moment, Dawn et Katrina se sentirent gênées, et Karl enchaîna:
-Ce serait un honneur de réussir à te vaincre. Dis-moi, il s'appelait Ramzen, celui qui t'a vaincu ?
-C'est exact, confirma Estela. Le connais-tu ?
-Oui, nous l'avons rencontré sur la Route 1... Peux-tu m'en dire plus sur les Pokémon qu'il possède, sur son style de jeu ?
-Bien entendu, répondit-elle. Il est très sûr de lui et... voyons. Il m'a battu avec deux Pokémon uniquement sur les trois qu'il avait sélectionnés. C'étaient... Un Malosse, et un Skélénox. Je n'ai pas pu savoir quel était son troisième Pokémon, puisqu'il n'a pas eu le temps de l'envoyer contre moi...
-Alors, c'est ça comme genre de Dresseur, réfléchit Karl. Il a l'air coriace !
-Il l'était, mais il venait de Sainte-Scindatre aussi, et possédait le badge d'Hainrto. Quant à toi, j'estime que nous pourrons combattre demain. Je vais vous prêter ma maison pour la nuit, mais comme je n'ai pas l'habitude de recevoir du monde, vous devrez vous arranger pour vous partager le canapé et mon lit. Je dormirai à l'Arène. Karl, j'attendrai ton défi demain matin à l'Arène, que tu trouveras 500 mètres au nord d'ici. Le combat se déroulera en 3 Pokémon contre 3.

Sur ces mots, Estela salua ses hôtes et quitta sa maison. Karl pensa à voix haute:
-3 contre 3 ? Mais je n'ai pas pu capturé de Pokémon sur la Route 2, et dans tous les cas je ne possède plus une seule Poké Ball... Je me demande si elle pourra me faire une fleur et accepter un combat en 3 contre 2. Après tout, Ramzen a bien réussi, lui...
-Ce ne sera pas possible, le déçut Alpha. Tu dois te conformer aux règles du Champion, ce sont les mêmes pour tout le monde.
-Alors j'aurais besoin que quelqu'un me prête un Pokémon, demanda Karl, gonflé à bloc.
-Désolé mais tu ne pourras pas compter sur mon aide, ce coup-ci, surenchérit Alpha. Ma soeur connaît mes Pokémon, et un membre du Conseil 4 n'est pas censé avantager ou désavantager un Champion.
-Moi non plus je ne vais pas pouvoir t'aider, dit Katrina en sentant le regard de Karl se poser sur elle. Anchwatt ne connaît qu'Éclair et n'est vraiment pas très fort... Je ne veux pas t'handicaper, ni qu'il ne lui arrive du mal.
-Dawn, demanda Karl, il faut que tu me prêtes Chamallot. Je le connais depuis que tu l'as, j'en aurai besoin pour ce combat...
-Mais il n'est pas fort non plus, rétorqua la très jeune dresseuse, et il perd presque tous ses combats.
-Écoute, p'tite soeur, c'est juste afin de pouvoir défier Estela. Je compte utiliser Funécire et Mustébouée en premier lieu. Je laisserai Chamallot de côté en cas d'extrême recours, mais j'ai besoin de lui pour pouvoir être challenger.
-C'est d'accord ! Après tout, j'ai promis de ne venir avec toi que si tu gagnais ce premier Badge, répondit-elle en tendant à son frère la Poké Ball de son unique Pokémon.

Après un dîner bruyant et à caractère plutôt joyeux, Katrina exténuée décida d'aller se coucher.
-Je vais dormir avec elle ! déclara la jeune soeur de Karl.
-Dawn, je pense qu'elle serait plus en sécurité avec Alpha, recommanda Karl
-Qui oserait nous attaquer dans la maison-même de la Championne de la ville ? plaisanta Dawn. En plus, j'adore parler avec Katrina car elle non plus n'est pas très douée pour faire se battre les Pokémon et préfère passer du bon temps avec eux.. Bref bonne nuit !

Dawn monta donc avec Katrina dans la chambre d'Estela, tandis que Karl et Alpha restèrent devant la télé. Ils regardèrent une comédie dans laquelle un homme entraînait une horde de Galvaran pour courtiser une Comtesse amatrice des arts du spectacles, mais sans succès car les Galvaran finissaient toujours par attaquer leur Dresseur. Karl finit par s'endormir, et la membre du Conseil 4 se blottit contre lui avant de s'endormir à son tour.

Le lendemain matin, Dawn, première levée, descendit prendre quelque chose à grignoter dans la cuisine, et s'empêcha de pouffer de rire en voyant Alpha dans les bras de son frère, toujours endormis. Elle ne vit pas Togekiss qui dormait par terre et trébucha dessus, faisant tomber sa tasse qui vola en éclats et réveilla toute la maison. Katrina descendit à son tour et s'écria:
-Oh ! Qu'ils sont mignons !
-Hein que... Quoi ?! s'écria Karl, puis il enleva rapidement son bras d'autour d'Alpha qui se recula machinalement elle aussi en rougissant. Qu'est-ce que tu fais là toi ?
-Je... rien ! C'est toi qui m'as prise dans tes bras... enfin j'imagine... on a bien dû dormir ensemble, puisque les filles étaient dans la chambre d'Estela...
-Mais bien sûr, et tu vas me dire q... Hein ? La chambre d'Estela ? Estela !! Mince, j'avais totalement oublié !

Il sortit de la maison en courant, suivi par les trois filles. Il entra dans l'Arène de Zongcity, qui paraissait bien plus grande que tous les autres bâtiments de la ville. C'était un immeuble haut d'une centaine d'étage, quatre-vingt-dix-neufs d'entre eux étant réservés à la comptabilité, et le centième servant d'Arène. Tous montèrent par l'ascenseur et arrivèrent au centième étage où Estela attendait Karl, assise sur une chaise en lévitation. La pièce ressemblait en tous points aux terrains d'entraînement de l'université de Bourg Tilleul, c'est-à-dire un terrain de terre battue avec une Poké Ball peinte en son centre. La seule différence était la présence de divers pilier horizontaux qui sortaient des murs.
-Te voilà enfin, Karl ! dit Estela. Je suis prête à accepter ton défi. Alpha, si tu veux bien être l'arbitre de cette rencontre...

Alpha se plaça au milieu du terrain, du côté gauche, et annonça de façon quasi rituelle la façon dont le match allait se passer:
-Le match opposant Karl Mondston de Bourg Tilleul, à la championne Estela Starschön de Zongcity, utilisant chacun trois Pokémon avec possibilité de retrait pour le challenger uniquement, peut désormais commencer !
-Montre-moi ce que tu as dans le ventre ! ordonna Estela. Commençons... Natu, je te choisis !
-Il est temps de prouver ce que nous valons ! contesta Karl. Montre-moi que je n'ai pas eu tort de te choisir, Mustébouée !

Le Natu de la Championne se posa en virevoltant sur le terrain, tandis que Mustébouée adopta une position à quatre pattes, prêt à bondir sur son adversaire.
-Rappelle-toi que tu affrontes une Championne, ça ne sera pas chose facile ! prévint Estela
-Et toi, sache que tu affrontes le futur Maître ! rétorqua Karl, plus déterminé que jamais.

Alors que Katrina et Dawn encourageaient Mustébouée, Alpha s'écria:
-QUE LE COMBAT COMMENCE !

________________________________________________________________


Toht, Commandant de la Team Rocher

Toht est un membre réputé au sein de la Team Rocher pour en être devenu le premier Commandant. Il incarne le côté pacifiste de l'organisation: bien qu'il ne soit pas blanc de tout crime, il n'a jamais été à l'origine d'un seul meurtre et n'a combattu que les Pokémon par les Pokémon au cours de la Guerre. Il ambitionne de rallier Katrina à sa cause, mais demeure un personnage encore trop mystérieux pour qu'on puisse savoir si on peut lui faire confiance ou pas.




Estela Starschön, Championne de type Psy

Première Championne rencontrée par le groupe de Karl durant son voyage, Estela manie le type Psy avec brio, talent qu'elle tient de sa grande soeur Alpha, membre du Conseil 4. Ses autres Pokémon n'ont pas encore été révélés, mais Karl sait déjà qu'elle possède un Natu. Bien que de prime abord sympathique, Estela peut devenir une vraie harpie pour peu qu'on lui parle de sa silhouette ou pire encore: de son poids.
avatar
Profil de Lionyx
Administrateur
Administrateur
Messages : 1358
Date d'inscription : 09/11/2015
Âge : 19
Localisation : Toulouse

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

le Mar 12 Jan - 2:50
Chapitre 6: Karl vs Estela



Chapitre 6 - Karl vs Estela:
Chapitre 6: Karl vs Estela





Mustébouée et Natu se tenaient face à face l'un de l'autre, attendant les ordres de leur Dresseur. Ce combat allait être très important, non pas pour Estela, qui avait connu de nombreux succès, mais pour Karl qui allait jouer l'honneur de sa famille. Il était le fils de Daniela et Yann Mondston, héros de la Guerre. Il avait également fait promettre à Dawn de ne pas l'accompagner s'il échouait son premier combat d'Arène. Le moment était venu pour lui de faire ses preuves...

-L'honneur est au Challenger, annonça Estela. Je te laisse le premier mouvement !
-Ne fais pas ce que tu pourrais regretter ! rétorqua Karl. Mustébouée, utilise Hâte !
Le Pokémon Eau dansa alors, de plus en plus vite, jusqu'à ne presque plus être être perceptible aux yeux des humains qui entouraient le stade de combat, un simple terrain en terre battue à côté desquels des piliers horizontaux sortaient du mur.
-On commence fort ! Mustébouée, lance Vive-Attaque ! ordonna son Dresseur

Mustébouée se lança alors avec une vitesse alarmante, et de toute sa puissance sur Natu. Mais il fut stoppé net dans son élan, Natu l'ayant contré d'un coup de bec, probablement Picpic. Karl en resta étonné.
-Alors, ça te surprend ? railla la Championne. Pour un futur Maître, tu ne sembles pas être très au goût du jour ! Tu devrais pourtant savoir qu'il est possible de communiquer par la pensée avec la plupart des Pokémon de type Psy, pour peu qu'on s'y exerce.
-Étonnant... répondit le Challenger. Mais tu crois vraiment que ton petit tour de magie va nous empêcher de vaincre ? Mustébouée, Vive-Attaque, encore une fois !
Mustébouée enchaîna plusieurs Vive-Attaque, qui furent toutes contrées par le Picpic de Natu. Il en lança une nouvelle, quand Natu fit Téléport et réapparut sur un des piliers horizontaux, laissant Mustébouée foncer droit dans le mur.
-Redresse-toi et saute sur le pilier ! hurla Karl
Le Pokémon Aquabelette s'exécuta et, après un impressionnant retournement, bondit grâce à ses pieds contre le mur et fonça vers l'un des piliers en hauteur. Il se retrouva donc désormais en face de Natu. Ce-dernier brilla, et Karl devina qu'il lui avait été ordonné de préparer une attaque Piqué.
-C'est le moment, Mustébouée ! Utilise Poursuite ! dit-il
Mustébouée se rua alors sur le Pokémon d'Estela, mais contre toute attente, celui-ci attaqua immédiatement et administra un terrible coup de bec d'une puissance titanesque à Mustébouée, qui chuta depuis le haut de son pilier et tomba sur le dos de plein fouet en réatterrissant sur le sol.
-Comment cela est-il possible ?! questionna Karl. Piqué doit prendre plus longtemps que ça pour se charger !
-En temps normal, oui, répondit la sœur d'Alpha. Mais... Natu possède une Herbe Pouvoir, lui permettant de ne pas avoir besoin de charger sa puissance pour utiliser une attaque de ce type.
-Mustébouée, utilise une nouvelle fois Hâte ! hurla Karl, et son Pokémon lui obéit
-Tu peux augmenter ta vitesse tant que tu veux, annonça Estela, les Pokémon Psy et les Dresseurs avérés n'ont aucun mal à percevoir l'énergie d'un Pokémon, quelle que soit sa vélocité...
-Mais si je peux vous compliquer la tâche, je le fais ! Mustébouée, Hâte, encore une fois !

Mustébouée devint alors extrêmement rapide et continua d'asséner des Vive-Attaque en direction de son adversaire, mais sans succès. Natu les esquivait ou les contrait toute.
-Lance Pistolet à O, ordonna Karl.Mustébouée ouvrit alors la bouche et projeta de l'eau vers Natu, qui s'envola pour l'esquiver.
-Maintenant, Poursuite ! cria le Dresseur
Le Pokémon aquatique se propulsa alors en direction de Natu, à toute vitesse, qui malgré le fait qu'il percevait son adversaire, était déjà trop occupé à esquiver le torrent de Pistolet à O. Natu reçut l'attaque Poursuite de plein fouet et ce fut son tour de s'écraser au sol. À peine eut-il le temps de se rendre compte de ce qu'il se passait qu'il avait déjà reçut une nouvelle attaque Poursuite de Mustébouée, qui le mit K.O.

-Alors, que penses-tu de ça, Estela ? demanda Karl. Tu peux peut-être voir où est Mustébouée, mais sa vitesse est tellement élevée qu'il peut attaquer bien avant que Natu ne s'en rende compte !
-Je dois avouer que ta technique et ton Pokémon sont excellents, répondit-elle en rappelant Natu. Mais n'oublie pas que tu ne mènes que par 1 à 0... Il me reste deux Pokémon, et Mustébouée a bien été endommagé par les Picpic et le Piqué de Natu. Voyons voir ce que tu vas faire contre ce Pokémon... Girafarig, à toi de jouer !

Estela envoya alors un Girafarig au combat, contre lequel Mustébouée se jeta avec Vive-Attaque, mais Girafarig se leva et aplatit le Pokémon de Karl avec Écrasement. Celui-ci se retira rapidement et tenta de contourner Girafarig pour l'attaquer par derrière avec Poursuite, mais fut intercepté dans sa course par la queue du Pokémon girafe, qui le mordit fort avant de le projeter contre le mur, le laissant K.O.

-Tu vois ? Nous en sommes déjà revenus à 1 partout. Ne savais-tu pas que Girafarig possédait une queue capable de la défendre ?
-Excellent boulot Mustébouée, dit Karl en rappelant son Pokémon K.O.. J'ai besoin de toi, mon ami !

Karl envoya Funécire sur le terrain, qui se tenait face à Girafarig, très déterminé.
-Tes attaques Spectre ne te serviront pas contre lui, mais tu n'as pas à craindre ses attaques Normal. Brûle-le, Feu Follet !

La flamme de Funécire atteignit Girafarig, qui se contenta de méditer et augmenta ses statistiques avec Plénitude. Funécire reçut l'ordre de lancer Flammèche contre Girafarig, et celui-ci répliqua avec Rafale Psy. Les deux attaques s'entrechoquèrent et formèrent une barrière entre les deux adversaires, chacun s'efforçant de prendre le dessus. La brûlure de Girafarig le déconcentrait et l'empêchait de mener à bien son attaque, mais cela était contrebalancé par la faiblesse de l'attaque de Funécire.
-Maintenant, Funécire ! Ball'Ombre dans la barrière !

Funécire envoya alors une boule spectrale en plein dans la barrière, ce qui la détruisit et forma une boule géante sombre, d'où émanait une grande chaleur et qui dégageait une grande énergie psychique. Un rire froid et mesquin se fit soudain entendre, et la boule d'énergie explosa pour se transformer en une masse plutôt informe, qui prit peu à peu l'aspect d'un fantôme de taille humaine, mais d'aspect totalement différent. Ce fantôme était violet et avait des mains en feu dont la forme rappelait celle des mains de Spectrum, et elles étaient également détachées de son corps. Le bas de la masse principale de son corps se terminait en queue spectrale, il n'avait pas de jambe, et la queue était directement reliée à un grand visage avec un rictus rouge qui rappelait l'attaque Grimace, ainsi que des excroissances au-dessus de la tête, rappelant elles les formes de la tête d'Ectoplasma, mais en plus grandes.

-Qu... qu'est-ce que c'est que ça ? hallucina Estela
-Je n'en ai aucune idée, répondit Karl, tout autant ébahi. Ce... cette chose est apparue de la fusion de nos attaques et...
-J'ai déjà vu ça ! s'écria Alpha. Il s'agit d'un Pokémon de Frontalia que cherchait Z pour conquérir l'Île... Je me souviens qu'il était sur le point de l'invoquer dans son labo lorsque moi et M... et un collègue du Conseil 4 l'avons vaincu... J'ai oublié son nom, mais mon carnet de légendes se trouve à la maison... Comment s'appelle-t-il déjà...?

Le fantôme se tourna vers Girafarig, le regard vide, et lui fondit dessus.
-Girafarig, Hâte ! Esquive-le ! cria Estela
Girafarig parvint de justesse a esquiver le choc avec le fantôme, mais celui-ci explosa violemment lors de son contact avec le sol, et l'explosion affecta sérieusement le Pokémon Normal/Psy, qui fut envoyé quelques mètres plus loin. Girafarig tenta de se relever mais, les pattes tremblantes, fut secoué par l'effet de sa brûlure et tomba K.O. alors que le nuage de l'explosion se dissipait, montrant que le fantôme avait disparu.

-Par quel prodige... commença Estela. Je n'ai aucune idée de ce qui a bien pu se passer, mais c'est le résultat de ton attaque Karl, et par conséquent le combat doit continuer. Girafarig, reviens... Karl, laisse-moi te dire que tu es un dresseur exceptionnel. Je n'ai aucune idée de ce qui vient de se passer, mais quoiqu'il en soit tu as réussi à me retrancher dans mes derniers rangs. Cependant... Ce qui est arrivé n'est pas que le résultat du fait que tu sois un bon Dresseur. Il y a quelque chose de surnaturel à tout ça !
-Je ne sais pas plus que toi ce qui vient de se passer, répondit le challenger. Pourquoi cet espèce de fantôme est-il sorti de la cohésion de nos attaques, pourquoi s'est-il jeté sur Girafarig, et même pourquoi a-t-il disparu ensuite... Je n'y comprends strictement rien !
-En tout cas, il ne me reste plus qu'un Pokémon. Désolé, mais le combat va s'arrêter là. En tant que championne, je dois me montrer digne de la possession de mes Pokémon, et leur faire honneur ! Goupelin, je te choisis !

Estela lança de toutes ses forces la dernière Poké Ball qu'elle avait le droit d'utiliser pendant ce combat, et un majestueux Goupelin serein et en pleine forme en sortit. Il jaugea Funécire du regard, qui malgré le peu de dégâts qu'il avait subi, était assez fatigué.
-Courage, Funécire, l'encouragea son Dresseur. Je sais que ce sera dur, mais tu as l'avantage du type sur Goupelin. Et nous n'avons pas fait tout cela pour rien ! Je compte sur toi, mon ami.
Des cris d'encouragements destinés à Karl provenaient des voix d'Alpha, Katrina et Dawn, et Karl, déterminé, se remit en position.
-Allons-y, décida la Championne. Je ne te laisserai aucune chance. Que l'affrontement final commence !

Goupelin sortit de sa manche de poil un bâton magique, avec lequel il pointa Funécire et le souleva dans les airs. Ce dernier fut envoyé de manière incontrôlable droit dans le mur et s'y écrasa, mais put se relever assez aisément de ce qui semblait être une puissante attaque Psyko.
-Funécire, montre-lui ce que tu as dans le ventre ! Attaque Ball'Ombre !
Le Pokémon s'exécuta et lança une puissante boule sombre en direction de son adversaire. Malheureusement pour lui, Goupelin agita à nouveau son bâton et utilisa Psyko en prenant pour cible la Ball'Ombre, qu'il redirigea vers Funécire. Celui-ci essaya de se déplacer du plus rapidement qu'il le pouvait, mais la Ball'Ombre n'allait pas tarder à le rattraper. Alors que Dawn mit ses mains devant ses yeux, Karl hurla:
-Funécire, utilise Flammèche, MAINTENANT !

Funécire répondit à l'ordre qui venait de lui être donné et projeta ses étincelles brûlantes contre la Ball'Ombre-Psyko qui se dirigeait à vitesse grand V vers lui. Cela ne fit que ralentir son objectif, avant que la boule d'énergie de type Spectre n'explose à son contact, laissant un grand nuage de fumée entourer le Pokémon bougie.
-Alors, nargua Estela, tu abandonnes le combat ? Ou préfères-tu faire souffrir ton dernier Pokémon ?
-Idiote... Toi qui perçois les choses si bien, essaie de comprendre un peu ce qui se passe !

Le nuage de fumée se dissipa, et révéla devant les yeux ébahis d'Estela, un Funécire plus en forme que jamais, mais qui était différent de d'habitude de par la forme de la flamme sur sa tête. Grâce à l'attaque Flammèche qu'il avait lancé sur la Ball'Ombre, il avait pu non seulement en diminuer la puissante, mais en plus en absorber une partie grâce à son talent Torche qui lui permettait d'augmenter la puissance de ses attaques de type Feu à mesure qu'il en subissait. Alpha applaudit et Dawn cria de joie et de soulagement.
-Alors ça... Franchement, tu as tout mon respect Karl, félicita Estela. Réussir un coup pareil, ce n'est pas donné à tout le monde. Mais Goupelin n'a encore subi aucun dégât, et Funécire est pas mal ammoché... D'autant plus que tu as beau renforcer la puissance de tes attaques de type Feu, cela n'a pas grand impact contre Goupelin. Offre-moi une fin de combat inoubliable !
-Voyons ça... Tu vas être servie ! Funécire, lance Ball'Ombre, encore une fois ! ordonna Karl

Funécire projeta une puissante décharge spectrale en direction de Goupelin, qui dégaina à nouveau son bâton et stoppa la Ball'Ombre dans sa course à l'aide de Psyko. Funécire, à qui Karl ordonna de relancer Flammèche, envoya sur la Ball'Ombre un torrent de flammes ultrapuissant qui en fit perdre le contrôle à Goupelin. Une très puissante attaque combinant Ball'Ombre et Lance-Flammes se dirigeait à toute vitesse contre Goupelin, et celui-ci ne put l'esquiver. Il se la prit de plein fouet et atterrit au loin contre un des piliers horizontaux, mais parvint avec difficulté à se relever.

-Tu en veux encore ? questionna Karl. Très bien ! À l'attaque, Funécire, refais-moi ça ! Lance-Flammes !
Goupelin n'eut pas le temps de se relever qu'une nouvelle puissante déflagration de Lance-Flammes l'aspergea et, malgré la faiblesse de puissance du type Feu contre lui-même, ne put résister à cette nouvelle attaque. Au moment ou Goupelin tomba à terre, Estela s'écroula à genoux, la tête baissée, laissant tomber et rouler la Poké Ball qu'elle avait à la main. Karl sauta prendre son Funécire dans ses bras, tandis que Dawn et Katrina se précipitèrent vers challenger vainqueur pour le féliciter.
Alpha déclara, concluant le match:
-Je déclare le Challenger Karl Mondston, vainqueur du match l'opposant à la Championne Estela Starschön, par le score de 2 à zéro !

Karl se dirigea vers Estela qui était toujours dans le même état, et lui tendit une main qu'elle sut attraper pour se relever. Quant Alpha, Katrina et Dawn se dirigèrent vers Karl et Estela, cette dernière s'empressa de plonger sa tête contre le torse de Karl, qui regarda les autres étonné. D'une voix étouffée, la Championne de type Psy demanda:
-J... Je dois dire quelque chose à Karl. En privé !

Apparemment très gênée, elle ne se déblottit pas de Karl avant d'être dos aux autres, et avança vers une salle plus au fond de l'arène après avoir rappelé Goupelin. Karl, étonné, regarda ses amies d'une manière assez incompréhensive, et suivit celle qu'il venait de vaincre.

-Fais gaffe, rigola Dawn, elle va peut-être essayer de te le piquer !
-Ne dis pas n'importe quoi, soupira Alpha. Elle va tout simplement lui remettre son badge.
-Ce qu'ils vont faire ne nous regarde pas, conclut Katrina, l'important est que Karl ait remporté son combat, c'est juste génial !

Karl marchait sur les pas d'Estela et entra derrière elle dans la mystérieuse salle au fond de l'Arène. Cette salle était assez sombre, la seule lumière diffusée venant des faibles néons qui parsemaient le plafond. Estela déposa ses Pokémon dans une petite machine qui sembla leur administrer des soins, puis se retourna vers le challenger qui l'avait défaite. Celui-ci vit alors que des larmes déferlaient sur son visage, et comprit qu'Estela considérait les combats Pokémon comme quelque chose d'extrêmement important.

-Estela ? Qu'est-ce qu'il t'arrive ? Je veux dire... ça va ? interrogea Karl
-Je t'ai amené ici parce que je ne voulais pas qu'Alpha me voie pleurer, dit timidement la championne. C'est assez gênant...
-Mais pourquoi tu pleures ? C'est à cause de ce qu'il s'est passé pendant le combat ?
-C'est que... Cela faisait des mois, des années que je n'avais essuyé aucune défaite, et là, deux Challengers viennent, et deux combats de perdus... C'est assez frustrant quand tu sais que tu es responsable de la sécurité de toute une partie de la région... En me faisant vaincre à deux reprises de la sorte et en essuyant des défaites plus larges qu'1 à zéro, je doute vraiment de mes capacités à repousser la Team Rocher s'ils reviennent dans les horizons un jour...
-Oh, ça ? Ne t'en fais pas, la rassura Karl, tu n'as rien à envier à leurs Sbires ! Je t'assure et te promets que tu es loin au-dessus d'eux. Et n'oublie pas que si tu en es arrivée là, ça n'est pas par hasard. Tu dois croire en toi et tes Pokémon, et te montrer digne de les posséder. N'est-ce pas ce que tu as dit ?
-Ou-oui... confirma-t-elle timidement
-Alors forcément que si la confiance est mutuelle, tu seras une adversaire redoutable. Tu es une championne, et tu mérites ce poste. Malheureusement, tous les Dresseurs doivent un jour essuyer des défaites, et cela marche pour tout le monde. Moi aussi, j'ai déjà perdu des combats. Z aussi, c'est certain, sinon il aurait remporté la Guerre haut la main. Et si le Maître n'est pas intervenu, c'est peut-être parce qu'il avait peur aussi d'encaisser des défaites, ne penses-tu pas ? Alors toi, même si tu restes à Zong City, considère-toi comme une Championne digne de ce nom ! Ne subir que deux défaites en tant de temps, c'est vraiment plus qu'honorable. Surtout si tu perds contre moi... N'oublie pas que je suis le prochain Maître ! ajouta Karl en riant, ce qui fit sourire Estela. Tu as aussi perdu contre Ramzen, c'est mon rival, il a donc un sacré niveau aussi. Mais la Team Rocher, et n'importe qui d'autre tu n'en ferais qu'une bouchée. Fais-moi confiance !

Estela remercia Karl en lui faisant un câlin, et une fois que celui-ci lui eût séché ses larmes, elle se recula et sortit de sa poche un badge en forme d’œil, où la pupille était remplacée par ce qui ressemblait de très prêt au bâton d'un Goupelin.
-Bravo, Karl. Tes qualités de Dresseur et d'être humain t'ont valu de remporter le Badge Bâton. Il n'en existe pas beaucoup, des comme toi, qui savent dresser à merveille leur Pokémon et sont en totale harmonie avec eux... Félicitations.
Karl prit le Badge et ils ressortirent ensemble dans la salle principale de l'Arène, où Dawn, Katrina et Alpha les attendaient.

Après maintes félicitations, les cinq conclurent qu'il était temps de retourner chez Estela. Alpha y avait laissé ce qu'elle appelé son "carnet de légendes", et pourrait probablement éclairer le Groupe sur ce dont il s'agissait précisément en ce qui concerne le fantôme qu'avaient invoqué Funécire et Girafarig.

Ils rentrèrent alors chez Estela, où Alpha allait pouvoir en apprendre beaucoup plus à ses compagnons. Celle-ci sortit son petit carnet de son sac et commença à lire une page qui s'intitulait "Spectrovol".
avatar
Profil de Lionyx
Administrateur
Administrateur
Messages : 1358
Date d'inscription : 09/11/2015
Âge : 19
Localisation : Toulouse

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

le Mar 12 Jan - 2:51
CHAPITRE 7: Spectrovol


Chapitre 7 - Spectrovol:
Chapitre 7: Spectrovol



Alors qu'Estela, Karl, Dawn et Katrina écoutaient attentivement Alpha, celle-ci commença à lire ce qu'elle avait noté sur Spectrovol:
-C'est un carnet de notes que j'ai prises tout au long de la guerre, et que je continue d'alimenter en fonction de mes nouvelles découvertes sur les Pokémon légendaires. Comme vous le savez, chaque île possède ses propres Pokémon emblématiques, comme Groudon à Hoenn ou Zekrom à Kalos. Et bien, il semble d'après les légendes que Spectrovol soit celui de l'île de Frontalia. Considéré comme le Dieu des morts, il s'agirait d'un Pokémon de type Spectre et Vol, du moins au regard de son nom, mais personne n'en est sûr. En fait, contrairement à beaucoup de Pokémon légendaires, plus aucune personne pouvant affirmer l'avoir vu n'est en vie aujourd'hui. Z comptait l'invoquer pour en faire son allié lors de la guerre, mais moi et un collègue du Conseil 4 avons pu l'en empêcher avant qu'il ne soit trop tard. À Néoland au QG de la Ligue Pokémon, il y a d'ailleurs un mur avec diverses fresques dont une dont il est dit qu'elle représente Spectrovol. J'ai tenté de la reproduire, mais je ne dessine pas très bien et elle est ancienne. Voyez par vous-même, acheva-t-elle en leur montrant son croquis.


-Qu'il est moche ! s'écria Dawn. En fait, on dirait juste qu'il s'agit d'un Spectrum allongé, et avec un air bien plus maléfique...
-Cela fait des milliers d'années qu'il n'est qu'une légende, mais Z croît dur comme fer qu'il est en mesure de l'invoquer. C'est d'ailleurs ce qu'il allait faire, mais maintenant il est trop affaibli pour continuer ses recherches.
-Serait-ce pour cette raison que Toht voulait emmener Katrina avec lui ? demanda Karl, son Badge tout juste gagné dans la main. Il a dit qu'il s'agissait d'une "scientifique aux capacités certaines". Peut-être cherchent-ils encore à faire de Spectrovol leur allié ?
-Si c'est le cas, c'est un mauvais présage, annonça Alpha. Dans toutes les légendes où il est mentionné, ce Pokémon sort vainqueur de tous ses combats en drainant l'énergie vitale de ses adversaires. Là où d'autres Pokémon mettent K.O. leur ennemi, Spectrovol les tue.
-C'est horrible ! s'écria la petite soeur de Karl.
-Drainer l'énergie vitale ? Ca me fait un peu penser à Yveltal, remarqua Karl.
-Sauf que dans le cas d'Yveltal, Xerneas est là pour le contrer et Zygarde pour équilibrer les forces, contesta la Conseil 4. Tandis que dans les légendes frontaliennes, il n'a jamais été question de duo ou de trio, Spectrovol a toujours été considéré comme étant seul.
-Toutes ces légendes sont bien belles, coupa Katrina, mais ça n'explique en rien pourquoi on l'a vu apparaître pendant le combat entre Girafarig et Funécire.
-Ce n'était pas vraiment lui, expliqua Estela, mais une sorte de spectre, de fantôme apparu de nulle part... Peut-être un signe ?
-Voyons petite sœur, ne sois pas superstitieuse, l'implora Alpha. Il n'est pas question de signe ou quoi, en revanche il y a bien quelque chose de surnaturel que nous devons élucider. Cependant, je dois aller immédiatement faire un rapport sur ce qu'il s'est passé au QG de la Ligue Pokémon. Karl et Dawn, vous devrez malheureusement continuer votre voyage sans moi. Sachez que j'adorerais vous accompagner jusqu'au bout, mais dans tous les cas j'aurais été forcée de revenir afin d'assumer mes responsabilités de membre du Conseil 4... Katrina, contente de t'avoir rencontrée et sauvée, bonne continuation à toi aussi. Et toi Estela... Reste comme tu es. Ne te laisse pas abattre par une défaite. Beaucoup rêveraient de l'avoir, ton niveau ! Tu es la championne locale et c'est bien suffisant. J'espère qu'un jour je pourrai tous vous revoir à la ligue Pokémon, mais le devoir m'appelle ! À la prochaine.

Et, joignant le geste à la parole, Alpha quitta la maison d'Estela après avoir embrassé tout le monde. Son absence allait être un fardeau pour Karl qui pensait ne pas pouvoir sauver Katrina si Toht revenait à nouveau.

-Maintenant, que comptez-vous faire ? demanda Estela. Karl, j'ai cru comprendre que tu voulais remporter tous les badges. L'arène la plus proche est située à Estygha (voir la carte de l'île de Frontalia). J'imagine que toi et Dawn allez vous y diriger ?
-C'est exact, confirma-t-il. Katrina, tu veux venir avec nous également ?
-Cela peut être dangereux pour elle, dit Estela. N'oublie pas que parmi les arènes, 3 se trouvent à Scindatre et 1 dans le pays de la Team Rocher, et le simple fait d'aller dans ces lieux peut lui porter préjudice. Si tu ne le sens pas Katrina, la porte de ma maison t'est ouverte.
-Non merci, répondit la concernée. J'ai confiance en Karl et en Dawn, je sais qu'ils sauront me protéger si besoin est. Et, quel prestige pour moi de pouvoir accompagner le futur Maître sur la route de la victoire !
-C'est d'accord, trancha Karl. Nous partirons demain.

Ils passèrent donc la fin de la journée à planifier leur départ et allèrent se coucher. Katrina et Dawn dormirent encore dans la chambre d'Estela, tandis que celle-ci qui avait la nuit d'avant laissé la place à sa sœur, s'installa dans le canapé du rez-de-chaussée avec Karl.
-Dis-moi, Karl... commença la championne
-Oui ?
-As-tu pensé à garder un quelconque moyen de contact avec Alpha ?
-Heu, répondit-il un peu perdu, pas vraiment non. Enfin, j'imagine bien qu'elle ne doit pas avoir le droit de communiquer tant qu'elle se trouve à la ligue...
-Et imagine que vous ne vous revoyiez jamais, ou que tu ne parviennes pas à atteindre l'objectif des 8 Badges. Tu ne la reverras peut-être jamais, et tu ne lui as pas dit ce que tu ressentais pour elle ?
-Oh, ça va, on croirait entendre Dawn, contesta brusquement Karl en rougissant.
-Peut-être parce qu'elle a raison aussi ! Pourquoi te mentir, et mentir à Alpha ? En tout cas, continua la championne, tu manques probablement quelque chose. Parce qu'elle ressent la même chose pour toi, elle aussi. Et pas besoin d'être une médium de type Psy pour s'en apercevoir !
Karl, un peu sous le choc, ne dit plus rien et préféra s'endormir.

Le lendemain matin, il ne parla que très peu et prit finalement la route avec sa petite soeur et Katrina après avoir dit au revoir à Estela. Le Groupe était désormais sur la Route 4 reliant Zong City à Am'Zhour. Cette route était différente des deux précédentes qu'ils avaient empruntées parce qu'elle était assez rocailleuse. Des Racaillou la parsemaient, et peu de Dresseur semblaient avoir envie de s'y fouler les chevilles.
-Karl ! s'écria Dawn, ça regorge de Pokémon sauvages ici ! S'il en faut 3 au minimum, pense à en capturer un, ça te sera bien plus utile que Chamallot que tu as la chance de ne pas avoir eu à utiliser hier contre Estela.
-Il n'y a que des Racaillou par ici, répondit ce dernier. Je n'aime pas ces Pokémon, ce sont les plus utilisés par la Team Rocher, et leur capture est dangereuse car ils sont capables d'utiliser Destruction ou Explosion à tout moment. Je regarderais plutôt ce qu'on peut trouver sur la Route 11 entre Am'Zhour et Estygha.
-Pas grand chose ! annonça une voix qui venait d'au-dessus.

Tout le monde leva la tête, et ils virent un Dresseur en jean avec un débardeur blanc au dos d'un Hélédelle se poser juste devant eux.
-Bonjour. Excusez-moi d'arriver comme ceci dans votre discussion, c'est assez impoli, mais j'ai cru comprendre que vous vous intéressiez aux Badges d'Arène et je n'ai pas pu m'empêcher de venir vous écouter... C'est ma nature trop curieuse !
-Salut ! C'est vrai qu'en effet je suis à la conquête de tous les Badges pour défaire le Maître, mais toi qui es-tu ? Et pourquoi nous avoir dit ça ?
-Ahah, mollo, une question à la fois ! Je me prénomme Corentin, et j'arpente cette route afin d'entraîner mon Hélédelle. Il y a beaucoup de Pokémon Roche ici, pas que des Racaillou, mais il faut savoir les débusquer. Hélédelle ayant une faiblesse certaine contre eux, il n'y a pas de meilleur moyen de l'endurcir, ah ah ah !
-Moi c'est Karl, et voici ma soeur Dawn et Katrina. Elles m'accompagnent dans ma quête des badges... même si je n'en ai qu'un à l'heure actuelle. Tu as l'air d'être un puissant Dresseur, aurais-tu à tout hasard toi aussi des Badges ?
-En plein dans le mille Émile ! s'esclaffa Corentin, qui sortit un étui avec 8 Badges dedans. Je les possède tous, mais j'ai besoin de m'entraîner davantage ! Et venir ici est un excellent moyen d'endurcir Hélédelle.
-Oh ! Tu as tous les Badges ! admira Dawn. Tu dois être super fort, beaucoup plus que Karl !
À cette remarque, le concerné soupira et Corentin répondit que le nombre de Badges d'une personne ne faisait pas sa puissance.
-Dis-moi, comme tu as tous les Badges, tu dois bien savoir quel type de Champion j'aurai à affronter à Estygha ? demanda le challenger
-Ah, Alfred... Il utilise le Type Feu ! J'te conseille vivement de capturer un Pokémon ici, il fait pas long feu face au Type Roche... Enfin bref, c'est pas tout ça, mais vous feriez mieux d'aller voir à l'autre bout de la route. Je suis en train de vaincre tous les Pokémon du coin, alors vous ne risquez pas d'en trouver énormément. Enchanté de vous avoir rencontré, et toi mon cher Karl, j'espère que nous aurons l'occasion de nous affronter un jour ! Hélédelle, on reprend !

Le Groupe s'éloigna de Corentin et de son Hélédelle après les avoir remerciés, et continua sa route vers Am'Zhour.
-C'est assez marrant qu'on ne tombe que sur des Dresseurs plus forts que toi, rigola Dawn.
-Arrête, râla Katrina, parce que ces Dresseurs-là sont plus forts que nous aussi. Ramzen, Alpha, Toht, Corentin... c'est normal que certains soient plus forts que d'autres, d'autant plus que ton frère vient de commencer sa quête.
-On n'est pas là pour savoir si je suis le plus fort ou pas, trancha Karl, parce que c'est mon objectif de le devenir, alors il est clair que je ne le suis pas encore. Mais j'aimerais bien débusquer un Pokémon de type Roche qui soit rare. Ou puissant. Et je sais comment faire... Mustébouée, à l'attaque !
Karl envoya son Mustébouée sur le terrain et lui incomba l'ordre d'utiliser Pistolet à O sur tous les Racaillou afin de les chasser, jusqu'à voir un autre Pokémon. Et cela ne manqua pas car un Rhinastoc surgit de derrière un gros rocher avec la ferme intention de réduire Karl et ses amis en bouillie. Alors que Katrina et Dawn partirent se réfugier loin derrière, Karl décida de relever le défi en affaiblissant le Rhinastoc avec Mustébouée.

-On a une chance, annonça-t-il, tu es bien plus rapide que ce gros tas ! Lance Hâte, et puis asperge le Pistolet à O !
Mustébouée s'exécuta, et, avant que Rhinastoc ne puisse s'en apercevoir, lança sur ce-dernier des grands jets d'eau qui n'étaient cependant pas très efficace en raison du talent Solide Roc du Pokémon sauvage. Les jets d'eau ne semblaient d'ailleurs pas le déranger du tout, car il fabriqua un gigantesque caillou qu'il envoya de toutes ses forces sur Karl.
-C'est Roc-Boulet ! Attention !!! cria Katrina
Karl esquiva le rocher de justesse et celui-ci alla exploser au loin contre la montagne, provoquant un éboulement de taille réduite. Mustébouée continuait d'asperger Rhinastoc mais celui-ci continuait d'avancer vers Karl.

-Pas le choix, décida Dawn, je dois intervenir ! Chamallot, en avant ! Ampleur !!
Chamallot se retrouva à combattre Rhinastoc aux côtés de Mustébouée et agita le sol de ses pattes en vue de le faire trembler violemment. Il s'agissait d'Ampleur 9. Mustébouée sauta en l'air pour se mettre hors de portée de l'attaque qui immobilisa quelques temps Rhinastoc.
-C'est le moment, cria la petite brune, dépêche-toi Karl ! Chamallot ne sera pas capable de faire ça une deuxième fois !
-Je ne... O, ok, merci... Mustébouée, lance Pistolet à O, vise bien ses yeux tant qu'il ne bouge pas !
Mustébouée s'exécuta et Rhinastoc tomba à la renverse sur le dos, dans un fracas qui fit secouer le sol. Karl en profita pour lancer une Poké Ball dans laquelle Rhinastoc rentra. La Poké Ball tourna, une fois. Puis deux. Puis trois. Elle se stoppa enfin. Rhinastoc était capturé !
-Yahou !! s'écria le Dresseur en ramassant sa Poké Ball, j'ai capturé un Rhinastoc ! Merci beaucoup Dawn, tu sais... Je pensais pouvoir le capturer seul, mais ton aide ne m'a pas été de trop. En tout cas, j'ai désormais 3 Pokémon et un sacré atout si le champion vers lequel nous nous dirigeons maîtrise en effet le type Feu !

Après ce succès, le Groupe continua son chemin jusqu'à arriver à la ville, qui était très poussiéreuse. Elle semblait d'ailleurs vide, parce qu'il n'y avait personne dans les rues. Karl, Dawn et Katrina finirent pas trouver le Centre Pokémon au sein duquel il n'y avait que l'infirmière. En soignant Mustébouée et Rhinastoc, Karl la questionna:
-Comment se fait-il donc qu'il y ait si peu de vie ici à Am'Zhour ? Pour une ville qui se situe entre deux autres ayant des Arènes, il n'y a presque personne, elle semble déserte... Que se passe-t-il ?
-Vous savez, vous êtes rares, la présence de visiteurs me fait très plaisir... Toute cette poussière, c'est dû à la présence de la montagne à côté. Tous les Dresseurs qui s'y entraînent, si rares soient-ils, font exploser la montagne fragile et le vent emmène toutes les poussières en aval, c'est-à-dire chez nous. Et puis, les évènements récents liés à la Team Rocher ont fait fuir les derniers courageux vers les villes voisines... Am'Zhour n'est plus qu'une ville fantôme, alors qu'elle était autre fois considérée comme la ville de la joie. Je suis l'une des dernières résidentes ici, et uniquement parce que mon travail m'y oblige, mais la solitude me rend folle. J'hésite à partir. Une chance qu'on puisse demander à être mutée avec une autre infirmière en échangeant sa place avec ! Mais je doute que quiconque accepte de me remplacer dans ce trou perdu désert.
-C'est probablement pour ça que Corentin nous a dit qu'on ne trouverait pas beaucoup de Pokémon sur la Route 11, s'aperçut Karl
-Le Centre Pokémon a en effet l'air d'être le dernier bâtiment à peu près neuf, dit Katrina, vous devez vous sentir bien seule... Pouvons-nous passer la nuit ici ?
-Bien entendu. Ce sera gratuit pour vous, parce que de toute manière il n'y a rien à acheter ici comme tous les commerçants sont partis. L'argent ne m'est plus d'aucune utilité.

L'infirmière Joelle les mena alors vers une chambre avec trois lits ou chacun put s'endormir à la nuit tombée. Karl était déterminé, car demain allait être pour lui la dernière ligne droite avant d'aller à Estygha affronter le deuxième Champion.





Deux hommes en combinaison marron se tenaient devant le Centre Pokémon. L'infirmière sortit et les rejoint.
-Voilà, ils sont tous trois dans la chambre 4. Messieurs, ma part du contrat est remplie.
-C'est ça, c'est ça, maintenant fous le camp. Ca va dépoter, alors si j'étais toi, j'partirais sans demander mon reste, répondit le premier homme.
-Mais vous aviez promis que vous me donneriez un billet à destination de Hyallot si je parvenais à les faire rester dans mon Centre ! J'ai besoin d'y aller ! se plaint la pauvre infirmière en détresse
-Ta gueule, répondit le deuxième homme. Mon ami t'a demandé de foutre le camp, tu comprends pas quoi là-dedans ? On ne voudrait pas qu'il y ait de blessés collatéraux, tu vois ce que je veux dire ma biche ? menaça-t-il en l'attrapant par le cou.
L'infirmière, les larmes aux yeux, hocha la tête et partit en courant une fois que l'homme l'eût lâchée.
-Ca y est, dit-il dans un talkie-walkie, la cible est localisée comme étant endormie dans la chambre 4 du Centre Pokémon. Attendons ordre de passer à l'assaut.
-Ordre donné, répondit fermement une voix à l'autre bout des ondes.
Dans un fracas assourdissant, le Tyranocif du deuxième des deux hommes cassa alors tous les murs sur son chemin pour se diriger vers la chambre des trois amis qui, stupéfaits, se trouvaient nez-à-nez avec ceux qui avaient tenter de kidnapper Katrina sur la Route 2.

___________________________________________________________


Corentin, Dresseur aux 8 Badges

Dresseur énigmatique rencontré sur la route 4 par Karl, il s'avère qu'il possède tous les Badges d'arène de la Ligue Frontalia. Il semble être passionné par l'entraînement de ses Pokémon mais n'a rien dit sur ses convictions. Ce Dresseur possède une grande connaissance des régions de l'Île et des Pokémon qui s'y trouvent: sûrement la traduction de son grand nombre de Badges.
avatar
Profil de Wally
Administrateur
Administrateur
Messages : 1446
Date d'inscription : 09/11/2015
Âge : 18
Localisation : France

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

le Mer 13 Jan - 17:16
je prendrais le temps un de ces 4, inshallah


Award du meilleur joueur ORAS OU en 2015 et 2016
Rangs sur Pokémon Showdown @OverUsed | %Help | +RateMyTeam | +Français
Me suivre sur Smogon | @Twitter
Vainqueur du Big Bang Super Tournament #1
Vainqueur du Big Bang Frontier #3
Vainqueur de la Big Bang Premier League #5
avatar
Profil de Claerina
Membre Passionné
Membre Passionné
Messages : 103
Date d'inscription : 09/11/2015
Localisation : Chez mon petit copain Etienne <3

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

le Mer 13 Jan - 22:18
Je viens de lire le dernier chapitre (le seul qui me manquait finalement), et franchement, c'est super ! Ton style d'écriture est vraiment bon et très agréable à lire.
Et je trouve amusant le fait que tu te sois introduit dans ton histoire !
Vivement la suite !


avatar
Profil de Lionyx
Administrateur
Administrateur
Messages : 1358
Date d'inscription : 09/11/2015
Âge : 19
Localisation : Toulouse

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

le Ven 15 Jan - 2:38
Merci pour ton retour Claerina, ça fait plaisir de savoir qu'on est lu et encore plus de savoir que notre travail est apprécié ! J'avais commencé avant-hier soir à écrire le huitième chapitre mais me suis endormi alors je ne le publie que maintenant... Attention, il est un peu long ! Et il devrait te plaire, y a un peu de sang dedans.. Je préviens néanmoins, car c'est plus explicite que dans le chapitre 4, donc ne lisez pas si vous êtes super sang-sible !



Chapitre 8: Princesse Katrina


Chapitre 8 - Princesse Katrina:




-Encore vous ?! cria Karl. N'abandonnerez-vous donc jamais ? Sales monstres, je croyais que Toht avait décidé de ne pas user de violence !
-Nous ne sommes plus au service du Commandant Toht, répliqua l'un des deux Sbires. Il nous a congédié pour la violence dont nous avions fait preuve envers miss Pelzegger. Désormais, nous sommes des Sbires de la division de Maître...
-Laissez-moi me présenter, intervint une voix rauque que Karl connaissait.

Arès s'avança et ses deux sbires s'écartèrent pour le laisser passer:
-Lieutenant Arès de la Team Rocher, pour vous desservir. Quand j'ai appris la façon dont ces deux Sbires avaient traité Katrina Pelzegger, je n'ai pu résister à l'envie de les avoir dans ma division. Et quoi de mieux, ce faible de Toht a décidé de les limoger de la sienne. Quel imbécile ! Mais là n'est pas la question... Miss Pelzegger m'intéresse énormément, et je suis bien plus disposé que Toht à l'avoir coûte que coûte.
-Il est hors de question qu'elle vienne avec vous, répondit Karl avant que Katrina n'ait pu articuler le moindre mot.
-Ah ! Et sinon quoi ? demanda Arès sur le ton de la raillerie. Dis-moi, jeune Mondston. Sais-tu où nous sommes ? Nous nous trouvons à Am'Zhour, ville dévastée par les tempêtes de poussière, la Guerre et les attentats. Ville où, également, ton père Yann me battit il n'y a pas si longtemps que ça. Je me suis déjà vengé en venant l'assassiner chez lui et en dérobant son bien le plus précieux, dit-il en sortant de sa poche la précieuse médaille qu'il avait volée. Cela pourrait suffir, mais un mercenaire tel que moi ne s'arrête pas là, et je pourrais très bien avoir envie d'écraser les enfants de Yann afin d'éradiquer définitevement les Mondston et les problèmes que vous nous apportez.
-Taisez-vous ! hurla le concerné. Vous n'êtes que des pourritures qui n'agissez qu'afin de créer la terreur ! Croyez-vous que vos menaces fonctionneront sur nous ? Allez-vous en et laissez-nous en paix !
-Excellent, rit Arès. Que comptes-tu faire ? Deux pathétiques pseudo-dresseuses -Katrina et Dawn baissèrent la tête à ces mots- et un débutant, contre deux Sbires surentraînés et le numéro 2 de la Team Rocher. Penses-tu avoir une chance de résister ? Je te conseille vivement de coopérer. Il est parfois plus prudent de savoir négocier pour sa vie. Oh, et n'essaie pas de bluffer, je sais très bien que lors de ta première rencontre avec ces hommes, tu étais accompagné de la Conseil 4 Alpha. Mais tu ne fais pas le poids face à nous trois. Rends-toi, c'est un conseil et un ordre que je te donne.

Karl, sous l'influence de la colère, de l'envie de se venger et de la peur, ne sut comment réagir. Il fut finalement surpris et devancé par Katrina qui s'avança en direction des hommes de la Team Rocher:
-C'est entendu, inutile d'être violent. Je vais me joindre à vous, mais laissez Karl et Dawn, ne leur faîtes pas de mal ! supplia-t-elle.
Arès éclata de rire et attrapa violemment Katrina par le bras:
-C'est bien ! Ah ah ah, comme j'aime qu'on m'obéisse ! Mais tu as fait le bon choix. Grâce à tes connaissances, la Team Rocher va resplendir et mettre son plan à exécution. Comment dire ! Dominer le monde, n'est-ce pas un rêve des plus intéressants ? Et nous allons pouvoir le réaliser grâce à toi, Katrina Pelzegger.
-Je... Sachez que je n'ai aucune envie de vous aider dans cette tâche. Mais je le ferai pour que vous laissiez mes amis en paix ! Je pense comme Karl que vous n'êtes que des sales monst...
Elle fut interrompue d'une gifle au visage que lui porta Arès, provoquant un saut en avant de Karl qui fut bloqué par le Tyranocif du Sbire.
-Hehehe, rigola le Sbire, on fait moins son malin sans une Conseil 4 pour nous aider, n'est-ce pas ? Tyranocif, fais-le souffrir, serre-le bien fort comme on le fait chez nous.
Tyranocif resserra son emprise sur Karl, ce qui le fit crier de douleur et Dawn de peur.
-Arrêtez ! hurla Katrina. Vous ne deviez pas les brusquer si je venais !
-Je n'ai rien promis du tout, contesta Arès. C'est toi qui as inventé ce marché.

-Assez ! somma une voix qui venait de derrière.

Tout le monde se retourna, et deux Dresseurs apparurent de derrière les hommes de la Team Rocher. Il s'agissait de deux hommes que Karl, Dawn et Katrina connaissaient, puisqu'il s'agissait de Corentin et de Ramzen.
-Tiens ! s'exclama Arès. Qui voilà ! Corentin Extalia en personne, l'homme qui surpasse même Z, et tu sembles être accompagné d'un invité ? Remarquable, je pensais que tu continuerais "seul" ton entraînement.
Sans un mot, Corentin envoya son Hélédelle qui fonça sur le Tyranocif pour libérer Karl.
-Oh, tu le prends comme ça... s'étonna le Lieutenant. Tu sais, à force de se mêler de ce qui ne nous regarde pas, on finit par s'attirer des ennuis.
-Arès, tu vas trop loin, répondit Corentin. Pense plutôt à développer l'esprit des brutes qui te servent de Sbires, et tu n'auras pas besoin de capturer des jeunes filles à tout va. Veux-tu donc bien avoir l'amabilité de dire à tes hommes de quitter le terrain ?
-Et puis quoi encore ? Réglons ça à la loyale, veux-tu ? Moi et mes Sbires sommes trois; toi, Karl et ce Dresseur aux cheveux bleus foncés êtes trois aussi. Pourquoi ne pas tout simplement s'affronter, trois contre trois ? proposa Arès. C'est équitable, et pour quelqu'un qui défend la justice tel que toi...
-Si nous gagnons, vous laisserez partir la fille ? demanda Ramzen
-Cela va de soi, répondit Arès. Et si vous perdez, nous l'emportons avec nous.
-C'est d'accord, trancha Corentin. Ramzen, Karl, si vous voulez bien combattre à mes côtés...
-Doucement ! cria Karl. Katrina n'est pas un objet ni un badge, ce n'est pas une marchandise à mettre en jeu d'un combat Pokémon !
-Karl, l'apostropha Ramzen, vois-tu une autre solution de la sauver ? Corentin a 8 badges, et j'en possède 2. J'ai cru comprendre en croisant Estela à Zongcity que tu l'avais vaincue. Nous avons suffisamment la force pour mettre hors d'état de nuire ces trois abrutis.
-Allons, tonna Arès, je suis pressé. Chaque Dresseur n'aura le droit qu'à un seul Pokémon. Si vous voulez bien commencer...

Les Six Dresseurs se mirent en place, les trois hommes de la Team Rocher d'un côté, et Karl, Corentin et Ramzen de l'autre. Le premier Sbire envoya Nosferapti, le deuxième Tyranocif et Arès envoya son Grolem. Ramzen envoya Skélénox, Corentin pour sa part fit appel à Gardevoir. Karl, hésitant, choisit de ménager Funécire et préféra utiliser son nouveau Pokémon. Il envoya donc Rhinastoc.
Soudain, Corentin leva la tête, et Gardevoir fit de même. Elle fut entourée d'une puissante boule d'énergie dans laquelle elle disparut, puis en réapparut sous une forme différente. Elle venait de Méga-Évoluer !
-Alors tu maîtrises la Méga-Évolution, dit Karl... Pas étonnant que tu aies 8 Badges. Très bien, à l'attaque ! Rhinastoc, Roc-Boulet !
Rhinastoc envoya un fantastique rocher en direction de Nosferapti, qui fut cependant stoppé dans sa course par une attaque Psyko. Ni Nosferapti, ni Grolem ni Tyranocif ne pouvaient l'apprendre, et Karl comprit rapidement que ce geste était celui de Méga-Gardevoir.
-Pourquoi fais-tu cela ?! demanda-t-il
-Pas d'inquiétude, répondit Corentin. Cette attaque est beaucoup trop puissante pour être utilisée sur Nosferapti, qui par ailleurs ne représente pas un grand danger pour nous. Je la redirige vers Tyranocif.
Ainsi, Tyranocif reçut de plein fouet l'attaque Roc-Boulet, et Skélénox apparut juste après l'impact pour utiliser Étonnement et le mettre hors combat. Méga-Gardevoir enchaîna avec un nouveau Psyko qui envoya Nosferapti au tapis.
-Intéressant, dit Arès. Je vois déjà que je me retrouve seul face à trois. Il est grandement temps de rétablir l'équilibre dans ce combat... Grolem, Éboulement.
Grolem envoya tout un tas de gigantesques pierres presque aussi géantes que des Roc-Boulet sur l'équipe adverse. Méga-Gardevoir se protégea mais ne put protéger ni Rhinastoc, qui souffrit de l'attaque, ni Skélénox, qui tomba à son tour. Grolem eenchaîna avec un Séisme qui toucha violemment Rhinastoc et le mit aussi K.O. tout en ammochant Gardevoir.
-Et voilà ! cria Arès. C'est fou comme un combat peut s'inverser très rapidement.
-Ne fais pas le fier, dit Corentin. Tu sais très bien qu'en combat singulier je te défais. Ce n'est pas la première fois...
-La ferme. Grolem, Lame de Roc !!
Le Pokémon du Lieutenant asséna ainsi de sérieux dommages à Méga-Gardevoir, qui répliqua en hurlant à l'aide de ce qui devait probablement être l'attaque Mégaphone. Elle enchaîna avec un Psyko qui mit K.O. Grolem.

-Vous avez perdu ! cria Karl. Maintenant, laissez Katrina partir et allez-vous en ! Loin !
Arès jeta un regard au Sbire au Tyranocif, qui sembla comprendre un message. Il dégaina un couteau et passa son bras autour de la gorge de Katrina qui tenta sans succès de se débattre. Arès prit la parole:
-Ouais, on a perdu. Ce qui est dommage c'est que si on ne peut pas l'avoir vivante, on l'aura morte. Et elle n'aura pas perdu toute importance à nos yeux. À vous de voir si vous tenez à sa vie !! Ah ah ah ah ah !!!! Pathétiques Jozilandiens ! On se demande comment vous avez pu gagner une guerre de la sorte !
-Laissez-la, je vous en supplie ! pleura Dawn. Vous n'avez pas le droit de faire ça !!!
-J'vais m'géner, déclara le Sbire. Autant nous étions restreints lorsque nous étions sous le commandement de Toht, autant nous avons désormais carte blanche. Et je vais pas m'empêcher de faire ce qui me plait. N'est-ce pas ma jolie ? souffla-t-il dans l'oreille de Katrina
-Arès, l'interpella Corentin, c'est absurde. Rends-toi compte des dimensions que cette histoire est en train de prendre. Tu parles d'un combat loyal ! Quelle enflure, j'aurais dû te buter quand j'en ai eu l'occasion.
-Mais l'occasion, tu l'as eu maintes fois, c'est ton choix personnel, répondit le Lieutenant. Mais malheureusement, la vie est un grand jeu sans règles où il y a des gagnants prêts à l'emporter par tous les moyens. Et la Team Rocher en fait partie ! Si Pelzegger refuse de coopérer avec nous, elle fera une mère porteuse idéale pour les futurs Sbires de la Team Rocher. Et à 15 ans à peine, elle aura le temps de "servir" de longues années !! Ah ah ah !
Katrina se mit à sangloter en entendant cela, et le Sbire la serra fort contre lui:
-Chef, elle me plaît bien. Je dois vous avouer que ça me ferait vraiment chier de devoir l'égorger, parce que ça a l'air d'être un coup des plus remarquables !
-Tu vas la fermer sale connard ?! hurla Karl en se jetant sur le Sbire, qui fut défendu par l'autre Sbire qui plaqua Karl au sol.
-Comment de telles ordures telles que vous peuvent-elles réussir à dormir la nuit ? demanda Ramzen. Vous êtes horribles...
-Dormir ? Pas question, répondit le Sbire, surtout quand on peut mettre une beauté comme ça dans son lit !

Katrina tenta de toutes ses forces de se débattre mais le Sbire lui colla la lame du poignard contre le cou, la faisant cesser ses mouvements sous les rires d'Arès qui dit:
-Bien... Si vous n'avez rien d'autre à nous dire, mes hommes et moi allons nous retirer. On a plein d'informations à tirer de Pelzegger, et quand elle ne nous servira plus, mes hommes ont l'air d'avoir très envie de, disons, s'amuser avec elle.... Ah ah ah ah ah ah !!!
-Pas si vite, Arès.

Tout le monde se retourna, et fit bientôt face à Toht qui était entouré de cinq Sbires hommes et femmes de part et d'autre.
-Ooooh, mais qui voilà donc, remarqua Arès. Toht nous fait l'honneur de sa présence, quelle surprise ! Tu tombes bien, dis donc, la Team Rocher était inférieure en nombre.
-Ne crois pas que je sois là pour t'aider. Et tu as beau être mon supérieur, ça ne m'empêchera pas de me mettre en travers de ta route. J'avais décidé de venir avec un détâchement pour rencontrer Katrina à nouveau et lui parler sans la présence d'Alpha qui influençait ses idées, mais à ce que je vois, tu as été le plus rapide. Et ça m'étonne. Une telle ordure comme toi, tu devrais être en train de préparer ton prochain attentat au lieu de ruiner mes plans, non ?
-Quelle belle tirade, se moqua Arès. Sache que posséder Pelzegger fait partie de mon plan autant que du tien. Et elle aura un plus grand avenir au sein de ma division que de la tienne, ah ah ah !!
-Laisse-la partir, somma Toht. Non seulement toi et tes Sbires vous êtes fait étaler par trois autres Dresseurs, mais en plus vous avez recours à la triche et à la violence pour parvenir à vos fins. Pathétique, comment votre sens de l'honneur à tous est inexistant.
Sans plus attendre, le Sbire qui retenait Katrina prisonnière décida de lui planter son couteau au travers de la gorge et la lui ouvrit, puis la laissa tomber au sol, inactive sous les cris de choc de Karl et de Dawn, et le "NON !" de Toht.

Le Sbire s'enfuit en courant, suivi de son collègue.
-Capturez-les ! ordonna Toht à ses 10 Sbires. Je les veux vivants ! Ce qu'ils ont fait, surtout lui, est inadmissible !
Karl, alors libéré de l'emprise du Sbire, se dirigea vers Katrina qui ne répondait pas à ses appels. Dawn, Ramzen et Toht irent également à ses côtés, tandis qu'Arès profita de la confusion générale pour s'en aller discrètement. Corentin resta sur place et analysa la situation.
-Elle respire ! s'écria Karl. Faiblement, mais elle respire ! Du secours, vite !
-Il n'y a plus Alpha pour utiliser le Vibra Soin de son Alakazam, et nous n'avons pas de médicaments suffisants pour la soigner ! pleura Dawn
-Il est primordial de diminuer l'hémorragie ou vous risquez définitivement de la perdre, remarqua Toht. Tenez, ajouta-t-il en ôtant sa veste et en la tendant à Karl, passez-la lui autour du cou sans trop serrer pour ne pas l'étouffer.
Karl s'exécuta et, les larmes aux yeux, caressa le visage de Katrina qui avait les yeux ouverts et semblait regarder dans le vide:
-Ne t'en fais pas, on est là... Tout va bien aller...
-N'y a-t-il pas habituellement une infirmière dans ce Centre Pokémon ? questionna Corentin en regardant le bâtiment que le Tyranocif avait laissé en ruines. Elle pourrait nous aider...
-Elle a disparu, pleurnicha Dawn.
-Elle s'est enfuie, corrigea Toht. L'autre Lieutenante a trouvé les brouillons des plans d'Arès, où il planifiait d'acheter l'infirmière avec de fausses promesses pour qu'elle vous fasse dormir ici. La Lieutenante Supernova m'a aussitôt averti et je suis venu du plus vite que je pouvais.

Karl se leva, et Dawn prit immédiatement son relais aux côtés de Katrina:
-Ces ordures... Ils ont tué nos parents et essaient de tuer nos amis ! C'est inadmissible ! Je déteste la Team Rocher plus que tout, et je jure sur ma vie que je serai celui qui les anéantira, dussè-je y laisser la mienne !
-Karl... dit Ramzen en lui posant sa main sur l'épaule. Je sais que c'est extrêmement dur à vivre. Je ne connais pas cette fille, mais si c'est ton amie, c'est une bonne personne. Quoique lui veuille la Team Rocher. Et ce que ce Sbire a fait en tenant d'atteindre sa vie est le pire des crimes. Je te soutiendrai dans ta lutte.
-Ils sont malheureusement prêts à tout eux aussi, rétorqua Corentin, et vous aurez extrêmement de mal à les arrêter. Même si vous possédez tous deux un potentiel exceptionnel, ça ne fait pas tout. Sur ce, nous devons retrouver cette infirmière. Hélédelle, dit-il en l'envoyant, cherche-la et ramène-la nous coûte que coûte !
-Je vais courir jusqu'à Zongcity, décida Ramzen. Tant pis si je tombe en chemin sur les Sbires meurtriers, mais je dois en urgence aller chercher une infirmière si jamais vous ne la retrouvez pas, ajouta-t-il en se mettant en chemin.
-Toht... Toht, dîtes-moi ! dit Karl. Pourquoi faîtes-vous partie de la Team Rocher ?! Vous semblez opposé à la violence, vous semblez résolu à accepter la défaite quand elle se présente à vous, et vous étiez prêt à accepter la décision de Katrina quelle qu'elle soit ! Et regardez ce que vos anciens hommes de main viennent de lui faire ! Je ne comprends pas comment vous pouvez être membre de cette organisation criminelle, pourrie au possible !
-J'imagine, répondit le Commandant, que je te dois des explications sur nos motivations, sur la Team Rocher... Nous sommes, au départ, un groupe créé par Z et moi-même. Un groupe qui n'a pour autre ambition que d'étendre la surface rocheuse partout. Nous ne voulons pas, au contraire de la Team Magma, étendre la surface terrestre sur la mer, mais de raser toute construction humaine pour les remplacer par des montagnes, des grottes, des plaines de roche. Là n'est pas la question. Depuis qu'Arès, le frère de Z, a intégré la Team Rocher, il a démontré sa force à de nombreuses reprises et s'est élevé au grade de Lieutenant, en quelque sorte le numéro 2 de l'organisation, qui comporte un Leader Z, deux Lieutenants, Arès et Supernova, qua.. trois Commandants, Mars, Rose et moi-même, et enfin cinq centaines de Gestionnaires qui sont une sorte de Sbires avancés. Les Sbires "normaux" s'élèvent au nombre de vingt-cinq mille. Vous comprenez qu'Arès est mon supérieur hiérarchique et, bien que mon statut de co-fondateur ne l'empêche de m'évincer de la Team Rocher, il ne répond de rien devant moi et ne reçoit d'ordres -si l'on peut appeler cela ainsi- que de Z.
-Mais c'est du grand n'importe quoi ! Parmi ces vingt-cinq mille Sbires et ces autres personnes plus haut-gradées, n'allez pas me dire que personne ne partage vos opinions pacifiques ! Si Arès a réussi à faire mainmise sur la Team Rocher, quittez-la et formez votre propre organisation ! s'indigna Karl. En employant la paix, les gens vous auraient sûrement plus écoutés ! Mais la Team Rocher actuelle n'est qu'un ramassis d'ordures sanguinaires aux yeux de tous, et croyez-moi, vous n'êtes pas exclus de ce tas ! Et vous nous aviez parlé de quatre Commandants (voir chapitre 5), pourquoi n'y en a-t-il plus que trois ?!
-C'est totalement compréhensible, répondit Toht alors que Karl retournait aux côtés de Katrina. Mais c'est plus compliqué que ça, et je ne désire pas vraiment entrer dans les détails car c'est confidentiel. J'espère cependant que la situation changera un jour. Arès est mon ennemi autant qu'il est le vôtre.

Katrina commençait à avoir diverses convulsions qui firent s'affoler Dawn et son frère. Karl essayait de la calmer en la prenant contre lui et en lui disant qu'il ne voulait surtout pas la perdre. Pas maintenant. Il avait besoin d'elle, elle était un soutien moral exceptionnel et Dawn l'appréciait également beaucoup.
-Ne la redresse pas, lui défendit Corentin, elle risque de s'étouffer avec le sang qui ne peut pas couler. Allonge-la plutôt sur le côté en attendant que Ramzen ou Hélédelle revienne avec des secours, acheva-t-il tandis que Karl suivit son conseil.
-Il va être trop tard s'ils ne reviennent pas ! Elle s'est faite égorger, elle ne résistera pas indéfiniment ! tonna Dawn provoquant un frisson de son frère
Les convulsions de la blessée devinrent plus régulières et plus fortes. Si seulement Alpha n'avait pas dû rentrer, elle aurait pu être là pour soigner Katrina ! Karl priait pour que Katrina s'en sorte. Il ne s'avait pas qui il priait, mais il ne désirait qu'une chose, pouvoir serrer son amie saine et sauve dans ses bras. Elle ne méritait pas ça, quoique puissent lui vouloir Arès et ses hommes. Mais il était déterminé. Arès était l'ennemi juré de Karl.

Soudain, le cri d'Hélédelle retentit, et celui-ci arriva du ciel avec, accroché à ses puissantes pattes, Ramzen et une femme qui devait être une infirmière. Il atterrit au sol, et tout le monde s'écarta de Katrina pour laisser l'infirmière Joëlle de Zongcity examiner la blessée.
-J'ai eu la chance de croiser vos Sbires, dit Ramzen à Toht, qui m'ont indiqué le chemin pour rejoindre rapidement Zongcity. Là, j'ai pu trouver une infirmière et Hélédelle qui ratissait le ciel nous a vu et nous as ramené.
-C'est très bien, répondit Corentin qui rappela son Hélédelle
-Son état est critique, annonça Joëlle. Une chance que vous lui ayiez prodigué un soin primaire en lui nouant cette veste autour du cou, sans quoi l'hémorragie aurait été fatale pour elle. À ce que je vois, le Centre Pokémon d'Am'Zhour est en ruine, mais le bloc opératoire a l'air d'être intact. Je vais l'y emmener, et faire ce que je peux. En théorie, j'aurai tout le matériel dont j'ai besoin étant donné que cette ville déserte n'accueille en général personne, ce qui fait que je pourrai m'occuper d'elle car les stocks n'ont pas été touchés. J'aurai également besoin d'une personne pour m'assister et m'aider.
À ces mots, Karl se leva et aida l'infirmière à transporter Katrina en douceur dans le bloc opératoire, tandis que Ramzen, Dawn, Corentin et Toht attendaient dehors.

-Elle va s'en sortir, hein ? Dîtes-moi qu'elle va s'en sortir ! demanda Dawn
-C'est sûr, la rassura Ramzen. Mais il est possible que le traumatisme qu'elle garde soit irréparable, et je ne sais pas si elle sera capable de continuer son voyage en votre compagnie.
-Elle n'est plus en sécurité, trancha Toht. Si Arès la veut, alors il n'abandonnera pas avant de l'avoir capturée. Il a filé sans demander son reste, mais à l'heure qu'il est il doit déjà être au QG de sa division à mobiliser ses hommes.
-Difficile de croire qu'il puisse y avoir de telles rivalités au sein de la Team Rocher, s'étonna le rival de Karl.
-La situation est vraiment attristante, déplora Corentin. Ils ne peuvent absolument pas continuer leur voyage seuls tous les trois... Karl est puissant et téméraire, mais à lui seul il ne pourra pas protéger sa soeur et son amie... Ramzen, je pense honnêtement que tu devrais les accompagner.
-Du moins temporairement, mais il est clair que je ne les abandonnerai pas maintenant, confirma-t-il.
-Mes obligations m'obligent à partir, intervint Toht. Je suis désolé mille fois pour ce qui s'est passé -bien que je n'en sois pas responsable. Croyez sincèrement que, si j'en avais le pouvoir, j'évincerais Arès et ce dès que possible. Dîtes à Katrina que ma proposition pour qu'elle rejoigne ma division tient toujours. Même si elle a très peu de chances d'accepter un jour après ce qui vient de se passer, c'est une façon pour elle d'être hors d'atteinte pour Arès.
Joignant le geste à sa parole, Toht s'en alla à dos de son Noarfang, suivant la direction dans laquelle ses 10 Sbires avaient poursuivi les deux sbires auteurs du terrible crime.

Dans la salle opératoire, l'infirmière devait se presser pour éviter le plus possible de perdre Katrina, et avait insisté sur la présence de Karl pour soutenir la blessée qui n'allait pas pouvoir être endormie le temps des soins. La jeune fille de 15 ans tenait la main de Karl et la serrait très fort à chaque fois que l'infirmière lui prodigait de nouveaux soins. Elle avait une chance, il n'y aurait déjà pas besoin de recoudre, étant donné qu'une machine aux ondes de Vibra Soin pleinement chargée se trouvait dans la salle et pouvait naturellement refermer la blesseure. Pour autant, Katrina n'en souffrait pas moins, et elle se tordait de douleur dans tous les sens sous les yeux de Karl qui, impuissant, essayait de la rassurer en devinant bien que son action n'allait pas changer grand chose.

===============================================================

Route 4, entre Am'Zhour et Zongcity. L'un des Sbires de Toht s'est éloigné des autres et derrière un arbre, décide de prendre contact avec quelqu'un par le biais de son Pokématos:

-Votre Majesté, ici l'Agent Barker infiltré. Il semble que la Team Rocher ait prit une avance définitive quant à la recherche de la Demoiselle. Celle-ci a reçu une blessure à la gorge par les Sbires d'Arès et est en train de recevoir des soins. J'attends vos instructions.
-Barker, continuez d'obéir aux ordres de Toht. Et dès que l'occasion s'en présente, emparez-vous d'elle. Il est nécessaire qu'elle reste en vie. À aucun prix, ne la laissez mourir. Je sais que votre quête est extrêmement dure, mais je ne puis vous envoyer de collègue sans éveiller de soupçon. Je vous en prie... Ramenez notre chance à tous de réunir l'Île de Frontalia... Ramenez-moi... ma fille...

===============================================================

Am'Zhour, bloc d'opération

Katrina ouvrit les yeux. Il devait bien être quatre heures du matin, et elle se souvenait avoir perdu connaissance après avoir enduré une trop grande douleur sous les soins de l'infirmière. Elle put se redresser sans trop d'effort, mais elle avait encore le goût du sang dans la bouche. Elle vit que l'infirmière dormait sur une chaise à l'entrée de la salle, et que Karl s'était endormi sur le fauteuil juste à côté du lit, et qu'il lui tenait toujours la main. Dawn dormait sur les genoux de son frère, et Toht et Corentin n'étaient visiblement plus là. Quant à Ramzen, il dormait par terre, à côté d'un mur. Étrangement, elle ne ressentait plus aucune douleur au niveau du cou. Katrina regarda dans le coin de la salle, et vit une silhouette qui ne lui était pas inconnue.

Alpha se dirigea vers elle. Elle luit parla en chuchotant pour ne pas réveiller les autres:
-Tout va bien, Katrina ? demanda-t-elle
-Je... Oui... Oh, Alpha ! J'ai eu si peur...
-C'est fini, répondit la Conseil 4 en serrant contre elle Katrina. Tout est fini, tu es saine et sauve.
-Je ne me sens pas en sécurité dans cette ville, murmurra Katrina, la larme à l'oeil
-Chuuut.... Je suis là, tout va bien aller désormais. Je vous protégerai, et Ramzen, qui est allé chercher l'infirmière qui t'a sauvée, a également décider de vous accompagner dans votre voyage. Tu n'as plus rien à craindre, Katrina. Plus jamais cela ne t'arrivera, lui dit-elle en l'embrassant sur le front en guise de protection. Maintenant, je sais que c'est un peu dur psychologiquement et physiquement pour toi, mais je dois te demander de sortir de cette salle avec moi. Nous devons parler plus sérieusement, dehors. Ne t'en fais pas, tu ne cours aucun danger tant que je suis à tes côtés.

Katrina sortit alors de son lit d'hospitalisée et, après avoir enlevé la main de Karl de la sienne, suivit Alpha dehors.
-Katrina, je ne sais pas pourquoi la Team Rocher s'intéresse autant à toi, mais il est primordial que tu me racontes tout sur ton passé. Vraiment tout, c'est pour ta sécurité. N'oublie pas que tu t'adresses à une membre du Conseil 4, et tout ce que tu pourras me dire restera confidentiel.
-Je... C'est d'accord Alpha... Mais comment as-tu su ce qu'il se passait... Je croyais que tu étais retournée à Néoland, au QG de la Ligue Pokémon...
-J'ai été avertie. Je ne peux pas te dire par qui ni comment, parce que c'est confidentiel, mais l'important est que je sois là. Maintenant, tu dois tout me dire.
-Très bien... Je ne sais pas vraiment par où commencer... Déjà, tu sais que je vivais à Ondès (voir sur la carte), et comme Toht l'a dit mon domicile a été démoli lors de la guerre ce qui fait que j'erre depuis... Sans but précis. Mais... À la base... Je suis née à Frontalia, la ville aujourd'hui Cité Indépendante. Et... Tu dois vraiment me promettre de ne répéter cela à personne, implora-t-elle, suscitant un hochement de tête d'Alpha. En vérité, je n'ai pas connu mes parents ni ma famille... Mais j'ai été adoptée. Par Elsa, l'ex-Reine de Frontalia et aujourd'hui Championne de la ville... Elle est comme une mère pour moi et elle me traitait pareillement que sa fille biologique, la Princesse Victoire, de deux ans mon aînée. Elle a cependant toujours gardé cet adoptement secret, et seul le personnel de l'administration royale était au courant, ainsi que Victoire bien entendu. Victoire était très douée pour les combats de Pokémon, mais tu dois sûrement le savoir puisque tu es du Conseil des 4 et qu'elle était très médiatisée jusqu'à la scission de l'Île en quatre entités... Et moi, je réussissais à inventer des choses, et je réfléchissais beaucoup mais j'étais incapable de me battre, ce qui fait que ma soeur et moi étions très complémentaires...
-Comment t'es-tu retrouvée à Ondès a à peine 15 ans, voire moins ? interrogea Alpha
-Cela s'est passé successivement... Comme tu dois être au courant, personne n'a jamais su qui était le père de Victoire, et mère n'a jamais voulu le lui dire en éludant systématiquement la question. Elle souffrait beaucoup de l'absence d'un père... Et en un sens, je la comprenais, n'ayant jamais connu mes parents biologiques. Elle pleurait beaucoup de n'avoir aucune réponse à ses questions, et j'étais la pour la soutenir. Elle rêvait de partir à la quête des Badges pour prouver sa puissance et espérer rencontrer son père dans sa quête. Mère s'opposait fermement à son départ, parce qu'une princesse ne prend pas de tels risques, surtout avec l'apparition de la Team Rocher qui se faisait connaître déjà avant la Guerre pour ses actes criminels. Et... Cette interdiction a à nouveau mis Victoire très à mal. Et j'ai fini par la convaincre de partir à l'aventure, seulement voilà... Depuis ce jour, nous n'avons plus aucune nouvelle d'elle...
Katrina commença à sentir des larmes qui lui venaient. Mais elle devait aller au bout de son récit:
-Et c'est totalement ma faute. Quand la Reine a appris cela, elle est entrée dans une colère noire qui l'a amenée à me chasser du palais et de la ville, et je fus interdite de séjour à Frontalia. Je décidai alors de m'inscrire à l'université scientifique d'Ondès, en espérant que ma passion l'emporte sur ma tristesse d'avoir perdu ma soeur et ma mère, mais sans succès. Et puis... La guerre commença. Mère souffrait de l'absence de Victoire et, quoiqu'il puisse en paraître, souffrait de la mienne également. C'est d'ailleurs une partie des raisons pour lesquelles elle n'a pas pu résister à l'assaut des troupes du Joziland, de Scindatre et de la Team Rocher. Plusieurs rumeurs commencèrent à circuler, selon lesquelles Victoire avait perdu la vie pendant la Guerre...
-J'en ai effectivement entendu parler, confirma Alpha. Mais elles n'ont jamais été authentifiées.
-Parce qu'elles sont fausses ! s'exclama Katrina. J'en suis persuadée, Victoire est encore en vie. Par une quelconque façon, la Team Rocher a été mise au courant de mon existence et est venue démolir mon domicile et toutes mes possessions à Ondès. J'ai heureusement pu m'échapper avant qu'ils ne mettent la main sur moi... Selon un Sbire, ils voulaient m'utiliser comme monnaie d'échange contre je ne sais quoi... Et depuis, je ne cherche qu'à retrouver Victoire. Elle est obligatoirement toujours en vie, et elle doit être à la quête des Badges ! Alors, quand je vous ai vus, et quand j'ai appris que Karl était lui aussi challenger de la Ligue Frontalia, j'ai décidé de vous accompagner... Je dois retrouver ma soeur pour pouvoir à nouveau me présenter devant notre mère... Mais c'est très dur à vivre et...

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase et fondit en larmes. Alpha la prit contre elle:
-Tu m'en as dit assez. Tu as grandement besoin de repos. Retourne dormir, je viendrai te veiller à l'intérieur. Et tu ne risques rien, Karl et Ramzen sont là aussi. Et Dawn sera là également. Je sais que vous avez beaucoup parlé lorsque vous avez dormi toutes les deux chez Estela... Princesse. Nous devons savoir pourquoi la Team Rocher tient tant à te mettre la main dessus. Mais je te promets une chose, il ne le feront pas !

À ces mots, la Conseil 4 raccompagna la fille adoptive de la Reine dans le bloc opératoire. Caché derrière un mur en décombres, Barker passa un nouvel appel à l'aide de son Pokématos.




_______________________________________________________________________



Barker Orts, Agent Infiltré au sein de la Team Rocher

Travaillant pour le compte à la fois du Commandant Rocher Toht et de quelqu'un qu'il nomme "Votre Majesté", Barker est un agent double qui a pour finalité de ramener Katrina avec lui à Frontalia. La tâche n'est cependant pas facile, parce qu'il est informé et sait qu'Arès est sur la piste ce qui rendra la tâche beaucoup plus dure. Il a un sens de la loyauté très développé et est prêt à laisser sa vie pour servir sa souveraine. Barker a un Exagide comme Pokémon de prédilection, et également comme unique Pokémon.
avatar
Profil de Claerina
Membre Passionné
Membre Passionné
Messages : 103
Date d'inscription : 09/11/2015
Localisation : Chez mon petit copain Etienne <3

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

le Ven 15 Jan - 23:07
Très bon chapitre, comme d'habitude ! Je trouve même que tu t'améliores vachement dans ta narration au fil des chapitres. Et effectivement, un peu de violence, ce n'est pas pour me déplaire (même si, cela reste très modéré, les sensibles ne devraient pas avoir de trop gros problèmes) !
Continue !


avatar
Profil de Lionyx
Administrateur
Administrateur
Messages : 1358
Date d'inscription : 09/11/2015
Âge : 19
Localisation : Toulouse

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

le Jeu 3 Mar - 1:40
Désolé si je lance un faux espoir pour certains mais je ne vous amène pas un nouveau chapitre, cependant voici un tableau qui vous aidera à vous récapituler les différents personnages de la fic. Je me rends compte que j'en utilise pas mal et que forcément pour moi leur créateur c'est plus facile de s'en souvenir, mais comme ça peut être difficile pour certains, j'ai décidé de mettre en place ce tableau qui sera retrouvable en premier post de la fic et également en haut de chaque page pour plus de "confortabilité".

Ce tableau contiendra toujours une liste à jour du dernier chapitre publié sur Big Bang, évitez donc de le regarder si vous êtes loin en arrière au risque de possiblement vous faire spoiler.

Le lien de ce document (rien à télécharger c'est en ligne): https://docs.google.com/spreadsheets/d/1czHixY68OxeJqRQpoM_GrcRg2gtMDG78Z_V9oUnoEGo/edit#gid=0

Voilà, merci de votre attention et je vous dis à très bientôt pour la publication du Chapitre 9 dont j'avance la rédaction n.n N'hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce petit tableau (qui est donc au jour du Chapitre Cool Smile
avatar
Profil de Claerina
Membre Passionné
Membre Passionné
Messages : 103
Date d'inscription : 09/11/2015
Localisation : Chez mon petit copain Etienne <3

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

le Jeu 3 Mar - 15:38
Je trouve que c'est une super bonne idée de faire ce tableau, et effectivement, ça peut aider.
Cependant, il y a une case que tu peux rajouter et qui serait très utile également : le chapitre d'apparition. Après, ce n'est qu'une supposition, mais ça serait chouette.


Profil de Contenu sponsorisé

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum